Home>Dossiers>VIDEO. Maternités: «C’est insupportable d’accoucher les femmes en batterie»
Dossiers Lille Non classé Santé SÉCURITÉ Social

VIDEO. Maternités: «C’est insupportable d’accoucher les femmes en batterie»

INTERVIEW Les grosses maternités, au bord de l’implosion, poussent les sages-femmes à pratiquer des accouchements uniformes, ce que dénonce la sage-femme et autrice Catherine Coq…




Des usines à bébés. C’est ainsi que Catherine Coq, sage-femme et autrice du livre La chronique du périnée, qualifie les grosses maternités. Accoucher ne faisant pas gagner d’argent, l’objectif de ces établissements est simple, selon elle :  faire du chiffre. Conséquence : beaucoup de sages-femmes enchaînent les naissances, « en automate ».


Selon Catherine Coq, la saturation des maternités conduit de nombreuses sages-femmes à pratiquer un accouchement « universel ». Pourtant, chaque femme est différente. Selon l’autrice, chacune devrait avoir le droit, si elle présente un faible risque de complications, d’accoucher dans les conditions qu’elle souhaite.
Certaines sages-femmes vont dans ce sens. C’est ainsi que les maisons de naissance ont vu le jour en 2016. Leur but : accoucher autrement. Ces établissements sont autorisés à fonctionner à titre expérimental pour une durée de cinq ans.