Home>Culture>VIDEO. Hauts-de-France: Les objets les plus fous vendus aux enchères par les collectivités
Culture Faits Divers Insolite Lille Video

VIDEO. Hauts-de-France: Les objets les plus fous vendus aux enchères par les collectivités

INSOLITE « 20 Minutes » a dégoté les biens les plus WTF dont les collectivités se débarrassent aux cours d’enchères publiques


Les bijoux de famille, et plus encore. Collectivités territoriales et services de l’Etat ont un moyen souvent méconnu du grand public pour se faire un peu (voir beaucoup) d’argent : les ventes aux enchères. Pendant longtemps, ces ventes s’effectuaient de manière traditionnelle, à une date fixée, dans une salle avec un homme armé d’un marteau. Aujourd’hui, il est désormais possible d’enchérir en ligne sur des sites comme Agorastoreou Webencheres. Avec de la chance et des fonds, on peut ainsi acquérir à des prix souvent intéressants des biens allant de l’hôtel particulier à la chaise de bureau. 20 minutes a dégoté quelques objets originaux mis en vente dans les Hauts-de-France.

Une véritable limousine de star

Ce que l’on voit le plus, ce sont les véhicules réformés ou saisis. Parmi les très nombreuses Clio aux kilométrages rédhibitoires, il y a des perles. Ainsi, une limousine Chrysler 300C longue comme un jour sans pain sera mise en vente à Lille dans quelques jours. Elle provient d’une saisie judiciaire et la mise à prix est de 13.500 euros.

Dans la série des voitures exceptionnelles, on trouve aussi une Lamborghini Gallardo Spyder de 520 CV, vendue elle aussi à Lille dans quelques jours après une saisie. Pour repartir au volant du bolide, il faudra néanmoins disposer (au minimum) de 55.000 euros. Moins cher mais plus encombrant, il est aussi possible de s’offrir un véritable camion de pompiers réformé par le SDIS du Nord.

Pour rester chez les pompiers, le SDIS de l’Oise se débarrasse de son ancien matériel de désincarcération sur un site d’enchères en ligne. Alors, si pour une raison obscure vous souhaitez vous équiper en outils pour découper des véhicules, vous pouvez acquérir des écarteurs de toutes tailles, des vérins de tous modèles et un groupe hydraulique. Chaque objet est mis à prix à 117 euros.

L’indispensable essoreuse à salade

Mais aux enchères, on trouve aussi pas mal de choses, comment dire, incongrues. Le CDEF de Picardie propose ainsi à la vente une « essoreuse à salade plastique contenance 10 litres » à partir de 30 euros. Le conseil départemental de l’Oise se sépare d’un lot de quatre « chaises en tissu bleu piétement époxy gris » pour un prix minimum de six euros. La mairie de Soissons, elle, vide ses stocks de caisses en plastique de bières (sans les bières) à partir de deux euros l’unité. Une belle saisie des douaniers de Dunkerque leur permet de mettre aux enchères plusieurs lots de montres Casio toutes neuves. En revanche, si vous ne savez pas quoi faire de 1.200 montres, passez votre chemin.

Notre coup de cœur ira au voilier néerlandais Xerxes, actuellement en cale sèche au port de Boulogne-sur-Mer, qui sera mis en vente (mise à prix de 3.000 euros) à Lille le 11 septembre prochain. La bête de 11 mètres pour 14 tonnes est un peu défraîchie et nécessitera quelques travaux avant de pouvoir reprendre la mer. Mais il faut l’avouer, un voilier, c’est quand même la classe.