Home>energie>Valenciennes: Excédé par le dépôt sauvage des déchets, un maire décide de ne plus faire ramasser les encombrants
energie Entreprise environnement ETUDE Faits Divers Photographie

Valenciennes: Excédé par le dépôt sauvage des déchets, un maire décide de ne plus faire ramasser les encombrants

COUP DE GUEULE L’élu espère créer un sursaut citoyen…

Une action symbolique pour exprimer son mécontentement. Ou plutôt son ras-le-bol. Le Maire de la ville de Raismes, près de Valenciennes dans le Nord, a décidé qu’il allait suspendre le ramassage des ordures pendant vingt jours sur sa commune, à compter de samedi.

La raison ? L’incivilité de certains habitants qui préfèrent laisser leurs encombrants sur les trottoirs plutôt que d’aller à la déchetterie. Carcasses de vélos, matelas, déchets verts issus des tontes de jardins, ou morceaux de tôles provenant de chantiers… La mairie débourse 72.000 euros par an pour les faire enlever.

Eveiller les consciences

« Ce sont 70 camions d’une tonne mobilisés dans l’année », précise Aymeric Robin, le maire, sur France Bleu, ajoutant que cette somme pourrait être utilisée pour repeindre une école, mieux aménager ou installer des terrains de jeux pour les enfants.

Les verbalisations n’ont visiblement pas suffi à raisonner les habitants. A compter du samedi 3 novembre, et pendant 20 jours, il n’y aura aucun enlèvement de ces déchets. A terme, les services municipaux récupéreront les objets et les pèseront pour essayer de créer un sursaut citoyen.