Home>Nationale>Tourcoing : La très réputée école ArtFX installe un campus à la Plaine images
Nationale TRANSPORT

Tourcoing : La très réputée école ArtFX installe un campus à la Plaine images

ENSEIGNEMENT Cette institution de Montpellier propose des cursus en animation, effets spéciaux et jeux vidéo

Les inscriptions sont ouvertes. Dès la rentrée 2020, l’offre de formation de la métropole lilloise va s’enrichir d’une nouvelle proposition, et pas des moindres. A la Plaine Images, à Tourcoing, va s’installer l’école privée ArtFX, l’une des plus réputée au monde pour ses cursus en animation, effets spéciaux pour le cinéma et jeux vidéo. Les candidats pourront envoyer leurs dossiers dès vendredi.

Ses anciens élèves travaillent pour de prestigieux studios comme ILM (créé par Georges Lucas) ou Weta Digital (créé par Peter Jackson). Ils bossent sur la saga Star Wars ou dans des productions pour Walt Disney. Ils vivent à San Francisco, Singapour ou Londres. « Il n’y a pas un blockbuster américain qui sort sans qu’il n’y ait d’anciens élèves de chez nous », assure Joan Da Silva, le directeur général (DG) d’ArtFX. Et cette école, installée depuis 15 ans à Montpellier, ouvre donc un nouveau campus près de Lille.

« Un taux de placement de nos diplômés compris entre 95 et 98 % »

Les élèves retenus arrivent avec le bac en poche et repartent avec un bac +5. « A Montpellier, nous avons 500 étudiants. Pour Lille, nous allons commencer par une centaine la première année pour arriver progressivement au même nombre que dans le Sud mais pas davantage. Nous voulons que l’école reste à taille humaine », poursuit le DG.

L’établissement est donc privé et les frais de scolarité ne sont pas bon marché. Pour les cinq années d’étude, comptez un peu plus de 40.000 euros. « Au regard d’autres écoles dans le monde, ce n’est pas si élevé. Nous avons par ailleurs un taux de placement de nos diplômés compris entre 95 et 98 % », précise Joan Da Silva.

Autrement dit, pas de souci a se faire pour trouver un boulot en sortant de l’école. D’ailleurs, alors même que les métiers de l’animation sont en tension en France, les diplômés d’ArtFX choisissent majoritairement de s’exporter. « Ils partent la plupart du temps aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne. Non seulement parce que les salaires dans ce secteur y sont plus élevés, mais aussi pour l’accueil qui est fait aux nouveaux talents », selon le DG.