Home>collèges et lycées>Toulouse: Après les profs, les parents d’élèves (aussi) se mobilisent contre la loi Blanquer
collèges et lycées Écoles Faits Divers Video

Toulouse: Après les profs, les parents d’élèves (aussi) se mobilisent contre la loi Blanquer

EDUCATION Les enseignants se sont mobilisés cette semaine contre la réforme Blanquer, samedi ce sont les parents d’élèves qui battent le pavé contre cette loi


Après une semaine de mobilisation des enseignants contre la loi Blanquer, ce sont les parents qui se mobilisent samedi. A l’appel de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) de Haute-Garonne, les parents inquiets face à cette réforme sont invités à se rassembler samedi à 11 heures sur la place Arnaud-Bernard.

Mobilisation des parents lundi

Certains collectifs de parents sont déjà mobilisés depuis une dizaine de jours contre cette loi, considérant qu’elle met « en danger l’école de nos enfants », en particulier leurs conditions d’apprentissage. Après avoir mené des actions le 20 mai dans des établissements toulousains, des collectifs de parents ont décidé de nouvelles actions communes lundi matin devant l’école Maurice Jacquier, où ils seront rejoints par les parents des écoles de Papus, Tabar et Oustalous.

Les enseignants des lycées et collèges sont eux aussi vent debout contre la réforme. Jeudi, les profs du lycée général et technologique Stéphane-Hessel ont donné les résultats de la consultation lancée il y a un mois à propos d’une grève le 17 juin, jour des épreuves écrites du bac de philo. Cette consultation avait été lancée par le syndicat Snes-FSU. Le verdict est sans appel : 60 oui, 37 non, 19 se sont abstenus. Le syndicat dira début juin si la grève sera finalement effective ou pas le jour du bac.