Dossiers Elections Emploi Faits Divers Politique

Présidence des Républicains: Estrosi veut des élections «après les municipales» et Sarkozy comme «juge de paix»

DROITE Le maire de Nice estime que l'ancien président est une «autorité morale au-dessus de toute légitimité» dans le mouvement LR Une élection dès le mois d’octobre pour choisir le nouveau président des Républicains, après la débâcle des Européennes et la démission de Laurent Wauquiez ? Pour Christian Estrosi, c’est beaucoup trop tôt. Sur Europe 1 ce mercredi matin, le maire de Nice a « demandé le report, après les élections municipales » programmées en mars 2020. Et l’ancien ministre de proposer que Nicolas