Home>Drogue>Stupéfiants : saisie de 850 kilos de résine de cannabis par la section anti-drogue de la Gendarmerie Nationale sur l’A1
Drogue JUSTICE Lille Nationale Non classé Police

Stupéfiants : saisie de 850 kilos de résine de cannabis par la section anti-drogue de la Gendarmerie Nationale sur l’A1

Vendredi 20 Octobre, les officiers de la Gendarmerie Nationale ont saisi 850 kilos de résine de cannabis après un scan de routine à l’aide d’un scanner mobile très sophistiqué sur l’autoroute A1.

La saisie de la drogue a été effectuée, vendredi soir, par les officiers de La Gendarmerie Nationale, sur l’autoroute A1 au niveau du péage de Fresnes-lès-Montauban. Les stupéfiants étaient cachés à l’intérieur des transformateurs électriques dans une camionnette, immatriculée en Espagne, circulant vers la Belgique et à bord duquel se trouvaient deux hommes.

Âgés d’une trentaine et d’une quarantaine d’années, les deux hommes de nationalité marocaine ont été remis à la police judiciaire de Lille.

Lille, plaque tournante du trafic de drogue. En 2017, la capitale des Flandres a été le théâtre de plusieurs règlements de compte sur fond de trafic de drogue, dont elle est considérée comme une plaque tournante. Fin mai, un homme de 26 ans a été tué par balles dans le quartier de Moulins, premier mort dans un tel règlement de comptes depuis octobre 2014. « Les fusillades et les règlements de comptes ont souvent lieu par poussées pendant deux ou trois semaines et ça retombe ensuite. Le fait de résoudre des affaires permet de calmer le jeu », a ajouté cette source policière. La maire de Lille Martine Aubry (PS) avait jugé fin mai dans une lettre ouverte adressée au gouvernement que la situation à Lille n’était « plus tenable », demandant des renforts pour lutter contre le trafic de stupéfiants.