Home>animaux>Seclin: Plus de 50 points de suture pour une fillette de 16 mois agressée par un chien
animaux Faits Divers Lille

Seclin: Plus de 50 points de suture pour une fillette de 16 mois agressée par un chien

FAITS DIVERS L’animal appartenait à une société de sécurité prestataire de la mairie de Seclin

Samedi, une petite fille a été attaquée par un chien lors de la fête de la ville de Seclin,près de Lille, dans le Nord. L’enfant a été gravement blessée ainsi que son père, plus légèrement, en tentant de la sauver.

Il faisait très chaud samedi, dans le Nord. En début d’après-midi, histoire de prendre un peu l’air, Eric a décidé d’emmener Emma, sa petite fille de 16 mois, pour profiter des animations Eldorado dans le cadre de la fête de Seclin. En chemin, le papa rencontre un ami et discute avec lui pendant que la fillette joue à côté, sur une pelouse.

« Secouée comme une vulgaire peluche »

A quelques mètres était stationnée la voiture d’un maître-chien d’une société de sécurité. « Le vigile avait enfermé son animal à l’intérieur, fenêtres entrouvertes, avant de s’absenter », raconte à 20 Minutes la maman d’Emma, Elodie. Le chien, de type malinois, portait une muselière.

Dans des circonstances que la police devra déterminer, l’animal est parvenu, seul, à sortir du véhicule et à se débarrasser de sa muselière. « Il a foncé directement sur ma fille et l’a saisie au niveau de la nuque en la secouant comme une vulgaire peluche », poursuit la maman. Eric, le père, est aussitôt intervenu, aidé par plusieurs témoins de la scène. Lorsqu’il est parvenu à libérer sa fille, le malinois s’est retourné contre lui, le mordant notamment au bras. « Ils ont dû frapper le chien avec des chaises pour le faire lâcher », assure Elodie.

Une plainte déposée par le père

La petite Emma et son papa ont été conduits en urgence à l’hôpital Salengro, à Lille. « Ma fille a de nombreuses morsures, au niveau de l’oreille, sur la joue, aux jambes. Les médecins nous ont dit qu’elle avait eu beaucoup de chance », glisse la maman. Pas moins de 51 points de suture ont été nécessaires pour recoudre les plaies de la petite victime, dont les jours ne sont néanmoins pas en danger.

La mère d’Emma assure que le propriétaire du chien n’est arrivé sur place qu’un quart d’heure après les faits. De source policière, une enquête a été ouverte après la plainte déposée par le père de la fillette.