Home>collèges et lycées>SANTE La région des Hauts-de-France est entrée en phase épidémique de la bronchiolite, une maladie infantile à surveiller particulièrement
collèges et lycées Insolite Lille Logement Santé Social SOCIÉTÉ

SANTE La région des Hauts-de-France est entrée en phase épidémique de la bronchiolite, une maladie infantile à surveiller particulièrement

SANTE La région des Hauts-de-France est entrée en phase épidémique de la bronchiolite, une maladie infantile à surveiller particulièrement

Chaque année, environ un tiers des bébés sont touchés par la bronchiolite. La plupart du temps, il s’agit des garçons de moins de 1 an, mais globalement, ce sont les enfants de moins de 2 ans qui doivent être surveillés.

Dans son dernier bulletin, Santé publique France annonce que plusieurs régions, dont les Hauts-de-France, sont entrées en phase épidémique avec « une forte hausse de tous les indicateurs épidémiologiques au niveau national », rapporte La Voix du Nord.

Elle tue davantage que la rougeole

Cette maladie infantile ne doit pas être prise à la légère car, en France, elle tue davantage que la rougeole et il n’existe aucun vaccin, ni médicament pour la contrer. Ce virus provoque l’inflammation des bronches qui empêchent, à la longue, les nourrissons de respirer correctement.

Bulletin épidémiologique de la bronchiolite de la semaine 46 en 2018.
Bulletin épidémiologique de la bronchiolite de la semaine 46 en 2018. – Capture d’écran / Santé publique France

Les symptômes sont, au départ, un simple rhume avec une légère fièvre. Une toux sèche peut alors se déclencher, puis une gêne respiratoire qui se traduit par une respiration rapide et sifflante. L’enfant peut alors connaître des difficultés pour s’alimenter.

Un bébé sur trois a besoin d’être hospitalisé

Les conseils ? Déboucher régulièrement le nez et surveiller la fièvre. Normalement, les symptômes s’estompent en moins d’une semaine. Néanmoins, les services de santé conseillent de ne pas hésiter à se rendre aux urgences. Un bébé qui se présente sur trois a besoin d’être hospitalisé.

Parmi les préconisations quotidiennes, il convient d’ouvrir les fenêtres de la pièce où dort l’enfant au moins 10 minutes par jour pour aérer, de laver ses doudous, de se laver les mains, de ne pas emmener l’enfant dans des lieux confinés, de laver ses couverts et biberons et de ne pas fumer à proximité.