Home>Art>«Renaud, toujours debout!»: Le documentaire de C8 revient sur l’ombre et la lumière du chanteur
Art Culture Musique TELEVISION

«Renaud, toujours debout!»: Le documentaire de C8 revient sur l’ombre et la lumière du chanteur

TELEVISION C8 diffuse ce mercredi à 21 heures un documentaire consacré au chanteur…

Renaud, toujours debout ! C’est le titre du documentaire inédit, réalisé par Déborah Uzan-Diamant, que diffuse C8 ce mercredi à 21 heures. Le chanteur n’y prend pas la parole – en dehors des images d’archives – mais, pendant une heure et demie, ce sont ses proches des journalistes et des artistes ( Claudio Capéo, Elodie Frégé, Gauvin Sers, etc.) qui retracent sa jeunesse et sa carrière. Petit aperçu de ce qui attend les téléspectateurs…

Les démons de Renaud

Le documentaire traite bien évidemment, sans s’apesentir inutilement dessus, des démons de Renaud, des bas qui succèdent aux hauts, et de ses problèmes avec l’alcool.  « Bien sûr, je lui ai dit, « Arrête de boire ! », tous les gens qui l’aiment lui ont dit ça. Je ne peux même pas tout vous raconter tellement on a fait de trucs pour qu’il aille bien », confie Raphaël Mezrahi. « Je ne sais pas si Renaud est malheureux ou désespéré, mais il le dit lui-même, il souffre de mélancolie. (…) Il y a une forme de désillusion sur la vie », affirme de son côté son assistant Pierre Tarde. « Renaud a du mal avec l’idée qu’on peut mourir dans un monde beaucoup plus malade que celui dans lequel on est né », suggère le journaliste et producteur Didier Varrod.

Coluche lui met le pied à l’étrier

Des images d’archives montrent Renaud refaire un sketch de Guy Bedos pour amuser les étudiants qui occupent avec lui la Sorbonne en plein Mai-68. Mais ce n’est pas ainsi qu’il va lancer sa carrière. C’est après avoir rencontré, à 19 ans, Patrick Dewaere et son épouse Sotha à Belle-Île-en mer qu’il entre au Café de la gare, célèbre café-théâtre parisien. Il y fait la rencontre de Coluche qui s’avèrera décisive. Au début, ils n’auront aucun atome crochu. L’humoriste l’appelait « le petit con » – « il le trouvait peut-être insolent », suggère le journaliste Erwan L’Eléouet dans le documentaire de C8. Finalement, les deux finiront par s’apprivoiser et devenir inséparables. Coluche confie la première partie de l’un de ses spectacles à Renaud. C’est là que l’a découvert la productrice qui lui a fait signer son premier album.

« Mistral Gagnant » aurait pu rester dans un tiroir

Le documentaire de C8 évoque bien évidemment les principaux morceaux du répertoire de Renaud : entre autres Marche à l’ombreMorgane de toi ou bien évidemment Mistral Gagnant qui fut élue en 2015 « meilleure chanson française de tous les temps ». Un titre qu’il a écrit d’une traite en 1985, alors qu’il était en studio à Los Angeles et qui a failli ne jamais arriver aux oreilles du public. Le chanteur trouvait ce texte inspiré par son enfance trop impudique. C’est sa femme Dominique qui le convaincra de l’enregistrer. La voix-off raconte qu’elle a menacé de le quitter, en plaisantant, s’il ne le faisait pas. « Renaud dit qu’il a été guidé pour écrire cette chanson. Il ne croit pas en Dieu, mai il y a quelque chose au-dessus de lui qui est une force qui lui a permis de mettre en mots une chanson universelle », avance Didier Varrod.