Home>Lille>«On ne veut plus jouer avec sa tactique», les joueurs lillois vident leur sac et se plaignent auprès de Bielsa
Lille Sport

«On ne veut plus jouer avec sa tactique», les joueurs lillois vident leur sac et se plaignent auprès de Bielsa

Les joueurs réclament de jouer à leurs postes…

La victoire en Coupe de la Ligue, aux tirs au but, mercredi soir contre Valenciennes, a offert une (très) légère bouffée d’oxygène à un groupe lillois à la limite de l’asphyxie. Avant dernier de Ligue 1 avec six pauvres points, 18e attaque du championnat, un fond de jeu inexistant et des joueurs utilisés à des postes qui ne sont pas les leurs, la liste des trucs-qui-tournent-pas-rond-au-Losc est longue et triste comme un tweet de 280 caractères.

Et si, dans ce brouillard ambiant, le groupe semblait faire bloc face aux critiques qui pleuvent sur l’équipe et le coach, Marcelo Bielsa, il semblerait que le vent soit en train de se tourner. Selon les infos de RMC Sport, lors de l’entraînement de mardi au domaine de Luchin, un groupe de joueurs a décidé de l’ouvrir et de dire à Bielsa qu’ils ne pouvaient plus continuer ainsi, notamment sur le plan tactique.Voir l'image sur Twitter

« Notre objectif était clair, dire au coach qu’on ne veut plus jouer avec sa tactique, aurait déclaré un des joueurs présents à cette réunion improvisée. Plusieurs joueurs en ont marre de ne pas jouer à leurs postes. On joue mal, faut pas se mentir. les tests, on a plus le temps de les faire. On devait le dire au coach sinon on allait dans le mur. »

Campos, le retour

Surpris par l’initiative de ses joueurs, Marcelo Bielsa aurait réussi à les convaincre de maintenir le système (et donc les postes) au moins jusqu’au match de mardi contre Valenciennes. Afin de ramener un peu de calme au Losc, Luis Campos, le conseiller sportif, qui avait pris du recul vis-à-vis de la gestion quotidienne du club, devrait écourter son voyage en Amérique du Sud et reprendre du service de manière régulière dès la semaine prochaine. A défaut de vraiment savoir ce qui cloche en ce début de saison, au moins les dirigeants lillois tentent des choses pour ramener un peu de sérénité.