Home>Social>Nos requêtes effectuées sur Google reflètent-elles l’évolution de la société?
Social SOCIÉTÉ Tech technologie WEB

Nos requêtes effectuées sur Google reflètent-elles l’évolution de la société?

TENDANCES Pour célébrer ses 20 ans, Google a compilé dans une étude les principales requêtes effectuées par les Français sur le moteur de recherche depuis 1998…

« Dis-moi ce que tu recherches, je te dirai qui tu es ». Pour célébrer ses 20 ans, Google a compilé dans une étude les principales questions posées au moteur de recherche depuis 1998. « Que veut dire ceci ? » ou « comment faire cela ? »… Les requêtes les plus emblématiques des Français sur le Web seront dévoilées ce week-end à l’occasion d’une exposition inédite, baptisée #G20ans*, qui se tiendra au Grand Palais à Paris. 20 Minutes a pu consulter en avant-première cette étude qui montrel’évolution des sujets qui nous questionnent depuis 20 ans.

« Comment devenir riche ? » ou encore « comment gagner de l’argent » sont les recherches les plus effectuées dans l’Hexagone, explique Google. Les internautes français sont également très soucieux de leur image puisque « comment perdre du ventre » ou « comment avoir des abdos » reviennent très régulièrement dans les requêtes effectuées. Mais les Français sont surtout de grands séducteurs : « comment aborder une femme » ou « comment embrasser » figurent parmi les questions les plus fréquemment posées ces 20 dernières années sur le moteur de recherche. Ces requêtes, d’apparence anodine, sont-elles représentatives de notre époque, et de l’évolution de nos centres d’intérêt ?

« Un ­sérum de vérité numérique »

« Ces 20 ans de grandes et de petites histoires en disent beaucoup sur notre société. Certains sujets interrogent sur une période donnée, tandis que d’autres interrogeront toujours », explique Google France. « Sous couvert d’anonymat, l’utilisateur confie au moteur de recherche, au travers de ses requêtes, ce qu’il ne dirait jamais en public », déclare l’économiste américain Seth Stephens-Davidowitz dans son livre Tout le monde ment : Big Data, New Data et tout ce qu’Internet dit de nous. « Nos requêtes sur le moteur de recherche révèlent nos secrets les mieux cachés », précise le spécialiste du Big Data, qui a décortiqué dans son dernier ouvrage les recherches Google des internautes.

« Les gens ont tendance à révéler à Google des choses qu’ils ne diraient jamais sur les réseaux, ni à quiconque dans la vraie vie (…) Google agit comme un ­ « sérum de vérité numérique », une page blanche à laquelle nous pouvons révéler nos craintes les plus profondes, nos secrets, nos questions embarrassantes », explique Seth Stephens-Davidowitz.

Juste un reflet de l’actualité ?

« Il ne faut pas faire confiance à ce que les gens recherchent, il faut regarder ce qu’ils font », explique de son côté Dominique Cardon, professeur au Médialab de Sciences Po, dans une interview au Monde. Ce n’est pas parce qu’un internaute cherche le nom d’un candidat sur Google qu’il votera pour lui, estime ainsi le sociologue qui considère que les données des requêtes Google font émerger un « signal », mais qu’il est impossible d’en mesurer « la fréquence et la force ». Le chercheur met donc en garde contre une interprétation trop « simpliste », suggérant de « comparer les requêtes à la réalité du comportement ».

Les définitions recherchées sur Google correspondent davantage « à des grands moments d’actualités, de société ou de culture populaire ». En 2007, par exemple, année du Grenelle de l’Environnement, « Grenelle » est devenu le mot le plus demandé sur Google. « Franc-maçon » devient la définition la plus recherchée en 2011, au moment où l’un des candidats de Secret Story met en lumière son appartenance au courant. En 2015, la préservation de la planète et le climat sont au cœur de l’actualité, «  Cop21 » devient logiquement le mot le plus googlé. Et en 2016, les Français font du « Brexit » le mot le plus recherché sur Google.

D’autres requêtes effectuées sur le moteur de recherche laissent en revanche un peu plus perplexe. L’acronyme « Lol » figure ainsi en tête des mots le plus recherchés de tous les temps par les internautes français ! Côté région, la définition la plus demandée en Ile-de-France est « Cop21 » , alors que c’est « swag » pour le Nord-Pas-de-Calais et la Basse-Normandie, « bae » pour la Corse et la Haute Normandie, et « carpe diem » en Picardie.

*Google s’expose au Grand Palais le samedi 17 novembre et le dimanche 18 novembre, de 10 heures à 18 heures. L’exposition #G20ans est gratuite sur réservation.