Home>Dossiers>Nord : Inédit, l’enseigne Blancheporte crée une collection textile en recyclant les invendus
Dossiers economie Lille SÉCURITÉ

Nord : Inédit, l’enseigne Blancheporte crée une collection textile en recyclant les invendus

RECYCLAGE L’enseigne nordiste d’e-commerce Blancheporte va lancer, pour la première fois, une collection de produits textiles créée à partir de linges de maison invendus

Une collection deuxième main. Quelques semaines après l’adoption par le Sénat du projet de loi contre le gaspillage et relatif à l’économie circulaire, les travaux pratiques commencent chez Blancheporte. La marque nordiste d’e-commerce a lancé, ce jeudi, la fabrication d’une nouvelle gamme de produits, confectionnés, pour la première fois, avec des invendus.

Cette innovation doit permettre à l’entreprise de Tourcoing d’expérimenter un nouvel outil de production basé sur l’économie circulaire. « C’est une démarche volontaire car pour l’instant, cela coûte plus cher de recycler que de travailler la matière première dans le textile », avoue Corinne Devroux, directrice associée de Blancheporte.

Labellisée Lille Métropole 2020, capitale mondiale du design

« En mars, nous avons eu l’idée d’une nouvelle collection pour donner une seconde vie à nos produits », souligne Corinne Devroux. L’enseigne va récupérer différents linges de maison qui n’ont pas trouvé preneur pour en faire des produits de bagagerie légère, allant de la pochette de rangement à 9 euros jusqu’au sac de voyage à 79 euros.

Un modèle de pochette fabriqué avec des invendus chez Blancheporte.
Un modèle de pochette fabriqué avec des invendus chez Blancheporte. – Blancheporte

« Depuis huit mois, une équipe de personnes travaille sur ce projet qui s’intègre dans les collections capsule que nous avons lancées en 2016. Ce sont des collections éphémères fabriquées en série limitée », précise Corinne Devroux. Une collection qui sera labellisée Lille Métropole 2020, capitale mondiale du design.

Pour concevoir ces nouveaux produits textiles, Blancheporte a fait appel à Flavia Redouin Innecco, une styliste designer particulièrement sensible aux sujets liés au recyclage et à l’upcycling textile. La phase de conception et de prototypage est désormais terminée.

Nouvelle chaîne de fabrication locale

Seize produits vont ainsi être commercialisés sur le site marchand de Blancheporte à partir de mars 2020. La production a officiellement été lancée, ce jeudi, sur une nouvelle chaîne de fabrication installée au Plateau Fertile à Roubaix, un tiers lieu installé dans une ancienne usine de tissage.VOIR LE DOSSIER ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Quatre personnes, spécialement recrutées, vont y travailler pendant six mois. « L’intérêt de ce projet est de pouvoir fabriquer localement, mais aussi de renforcer le travail collaboratif que nous avons mis en place depuis plusieurs années pour créer 90 % de nos collections. L’objectif est de fidéliser une clientèle quinquagénaire », assure Corinne Devroux.

Chaque année, en France, 2,6 milliards de textiles, linges de maison et chaussures sont mis sur le marché, soit environ 9,5 kg par an et par habitant. En 2017, seuls 3,4 kg par habitant ont une seconde vie, soit un peu plus d’un tiers du gisement potentiel, selon Blancheporte.PLANÈTE