Home>Lille>Nord : Il vole un disjoncteur et plonge une rue entière dans le noir
Lille

Nord : Il vole un disjoncteur et plonge une rue entière dans le noir

FAITS DIVERS Une équipe d’Enedis est intervenue pour réparer les dégâts et rétablir le courant

A man wearing a jacket reading « Angry railway worker on strike » stands as staff at state rail operator SNCF gather in Gare Saint-Charles in Marseille, southern France, on April 3, 2018, at the start of three months of rolling rail strikes. Staff at state rail operator SNCF walked off the job from 7.00 pm (1700 GMT) on April 2, the first in a series of walkouts affecting everything from energy to garbage collection. The rolling rail strikes, set to last until June 28, are being seen as the biggest challenge yet to the President’s sweeping plans to shake up France and make it more competitive. / AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS (Photo credit should read BERTRAND LANGLOIS/AFP via Getty Images)

Mais quel était son projet ? Samedi soir, un acte de vandalisme a privé une rue de Bruay-sur-l’Escaut (Nord) de lumière pendant un certain temps. Un homme a dérobé un disjoncteur d’Enedis a-t-on appris, mardi, auprès de la police.

Vers 23h30, samedi, un riverain de la rue Jean-Jacques Rousseau contacte les forces de l’ordre pour leur signaler un vol en cours. Le témoin explique aux policiers qu’un homme a stoppé son véhicule près d’un coffre électrique de voie publique et qu’il est en train de s’affairer à démonter celui-ci. Pour preuve que l’individu ne fait pas que regarder, la lumière se coupe d’un seul coup dans la rue, plongeant le quartier dans le noir.

Le disjoncteur s’est envolé

Une patrouille de police est envoyée sur place et des techniciens d’Enedis sont prévenus. Les agents constatent en effet que le coffre électrique est ouvert et que des fils ont été arrachés. L’électricien, lui, explique aux policiers que c’est le disjoncteur qui a été dérobé.

De nombreux faits font état de vols de câbles électriques, notamment dans les lampadaires de voie publique, par des malfaiteurs attirés par le prix élevé du cuivre. Plusieurs communes de la région ont d’ailleurs été concernées par ce phénomène. Pour autant, les vols de disjoncteurs sont beaucoup plus rares.