Home>Politique>Marine Le Pen pose pour un selfie avec un député russe homophobe
Politique

Marine Le Pen pose pour un selfie avec un député russe homophobe

Vitali Milonov est notamment connu pour avoir rédigé la loi sanctionnant la « propagande homosexuelle »…

Un déplacement en Russie décidément sous les feux des projecteurs. Outre sa rencontre très médiatisée avec Vladimir Poutine vendredi, Marine Le Pen a aussi attiré l’attention pour un selfie sur lequel elle pose en compagnie du député russe Vitali Milonov, connu notamment pour avoir rédigé la loi sanctionnant la « propagande homosexuelle ».

Le cliché, posté par le député sur Facebook, a été pris à en marge d’une rencontre entre la candidate FN à la présidentielle française et le président de la Douma (chambre basse du parlement russe), à laquelle participait également Vitali Milonov.

Organisation de « raids » contre les clubs gays

Habitué des déclarations populistes, entre appels à l’instauration d’une « police des mœurs », organisation de « raids » contre les clubs gays du pays, interdiction de la chicha et de l’avortement, Vitali Milonov a récemment interpellé le ministère de la Culture russe pour qu’il fasse interdire le nouveau Disney, La Belle et la Bête, pour un moment gay, estimant que le film fait une « propagande flagrante et éhontée du péché et des relations sexuelles perverses ». Le film a finalement été interdit aux moins de 16 ans.

Florian Philippot, interrogé par le site Buzzfeed, a assuré que la présidente du FN ne savait pas à qui elle avait affaire : « Marine Le Pen accepte des dizaines de selfies par jour, a affirmé le numéro 2 du parti. Elle ne sait évidemment pas qui est cet individu, pas plus qu’elle ne connaît l’identité de tous ceux avec qui elle fait des photos. » Le conseiller aux affaires étrangères de Marine Le Pen, Ludovic de Danne, estime lui que la candidate « ne peut être jugée que pour ses rencontres officielles ».