Home>AGRICULTURE>Lille: Il récupère le pain sec des restaurants pour faire une bière écolo
AGRICULTURE Commerce et distribution| economie gastronomie

Lille: Il récupère le pain sec des restaurants pour faire une bière écolo

ANTI-GASPI Grâce au pain récupéré dans différents restaurants et auprès de particuliers, Martin Marescaux a créé Pain de Minuit, une bière au pain sec


Qui a dit que le pain sec n’était bon que pour nourrir les animaux ? A Lille, le pain usagé s’est trouvé une nouvelle utilité : servir d’ingrédient dans la fabrication d’une bière. L’idée vient de Martin Marescaux, un jeune entrepreneur. Il y a deux ans, le Lillois créé Draw your beer, une société qui permet de personnaliser sa bière. Mais dans le cadre de son activité, il se rend compte que fabriquer la boisson au houblon n’est pas forcément très écolo.

« Pour un kilo de céréales [matière première de la bière], on a besoin de 700 litres d’eau. C’est un truc de fou. Je me suis alors demandé comment diminuer cet impact écologique », explique Martin Marescaux.

38 % du pain produit en France est jeté

En faisant des recherches, il découvre que les premières bières brassées à l’Antiquité étaient des bières au pain. Et qu’en Angleterre et en Belgique, des brasseries perpétuent encore cette tradition. Dans le même temps, il se rend compte que le pain est l’un des aliments les plus gaspillés au monde parce qu’il sèche très vite. Par exemple en France, pays roi de la baguette, 38 % du pain produit est jeté

Un immense gaspillage qui lui donne donc l’idée de lancer sa bière au pain en s’associant avec des restaurateurs. « Il y a énormément de restaurateurs qui balancent du pain sec tous les jours. Or, il faut savoir qu’on peut substituer 40 % de matières premières nécessaires à la fabrication de la bière grâce à du pain sec qui contient des céréales, de la levure et du malt, des ingrédients indispensables au brassage », poursuit l’entrepreneur qui s’est donc associé avec quinze restos de la métropole pour récupérer leurs pains.

Du pain sec collecté auprès de restaurateurs et de « gaspilleurs responsables »

Dans le même temps, n’importe quel Lillois peut s’impliquer dans la démarche en s’inscrivant comme gaspilleur responsable sur le site pour pourvoir déposer son pain sec dans des lieux de collecte. Mais attention, tous les pains ne sont pas admis. Il y a des règles à respecter. « On prend du pain blanc, du pain gris, de la baguette mais pas de pain de mie ni de pain industriel, de pains spéciaux ou de pains avec de la moisissure, explique Martin Marescaux.

Pour le premier brassage effectué à Courtrai (Belgique), 42 kg de pain sec ont été concassés dans une cuve de 500 litres. Appelée Pain de Minuit, la bière vient de sortir en 2.000 bouteilles de 33 cl. Avec un goût très spécifique.

« C’est une bière assez ronde à 6,7 % avec des notes de pain grillé. Pour le prochain brassage prévu dans un mois, on va essayer de diminuer la rondeur pour avoir une bière un peu plus légère », annonce Martin qui espère faire passer les Lillois au pain sec avec le sourire.