Home>AGRICULTURE>Lille : Cinq sœurs nordistes ont sorti un livre de cuisine qui cartonne
AGRICULTURE Art Culture Divertissement Dossiers Faits Divers gastronomie

Lille : Cinq sœurs nordistes ont sorti un livre de cuisine qui cartonne

CUISINE Cinq drôles de sœurs en cuisine, c’est le nom du livre de recettes sorti par cette famille nordiste qui rencontre un vrai succès en librairie

Elles s’appellent Annette, Guite, Françoise, Jacotte et Colette. Elles ont entre 73 et 85 ans et sont en train de rencontrer un succès inattendu en librairie. Grandes amatrices de cuisine, ces cinq sœurs, qui ont toutes grandi à Roubaix, ont sorti en février un livre qui compte 140 recettes de tous les jours, simples et à faire sans robot.

Publié dans l’anonymat ou presque, le livre, qui coûte 18,90 euros, s’est écoulé à 6.000 exemplaires en à peine six mois et une réimpression de 4.000 livres est déjà lancée. Un succès dingue qu’a du mal à réaliser Annette Duhamel, la benjamine des cinq sœurs.

Le livre des drôles de soeurs s'est déjà écoulé à 6.000 exemplaires
Le livre des drôles de soeurs s’est déjà écoulé à 6.000 exemplaires – Patrick Kedzia

Un livre lancé dans l’anonymat

« C’est vraiment incroyable, on ne s’y attendait pas du tout. Le 20 février, on a sorti le livre à compte d’auteur car aucun éditeur ne s’intéressait à nous. Et puis, à la mi-mars, on a fait le salon du livre de Bondues (le plus important de la région) où on a eu un succès fou. Notre stand ne désemplissait pas du week-end et c’est même nous qui avons vendu le plus de livres pendant le salon. C’était très drôle car on était toutes habillées avec un tablier et les gens nous arrêtaient en nous demandant si on était sœurs. Ils étaient vraiment surpris mais on avait fait exprès », raconte la Nordiste.

Ce coup marketing bien senti va lancer le succès fulgurant de ce livre de cuisine né un peu par hasard. A force de se voir réclamer chaque semaine ou presque au téléphone leurs recettes de grand-mère par leurs enfants et/ou petits-enfants, les cinq sœurs cuisinières ont décidé de tout mettre dans un livre. L’idée a longtemps germé dans leurs têtes avant de passer à l’action et à la rédaction en septembre 2017 après un deuil familial.

Une histoire familiale derrière chaque recette

« Notre petit frère était décédé quelques mois plus tôt. Jusque-là, on se croyait éternelles et on ne voyait pas la fin arriver (sourire). Ça faisait des années qu’on disait qu’on allait faire un livre mais sans passer à l’action. A ce moment-là, on s’est dit que c’était le moment de s’en occuper avant qu’il ne soit trop tard », poursuit Annette.

La benjamine, qui maîtrise l’informatique, décide alors de rassembler toutes les recettes des sœurs. Entrées, plats, desserts, les secrets de fourneaux de la famille sont tous posés sur papier. Avec un petit plus à chaque fois qui a sans doute contribué au succès. « Chaque recette ou presque est accompagnée d’une histoire. On raconte un petit peu notre vie sans aller trop loin ».

Un papa cuisinier du dimanche et inventeur du K-way

La vie d’une famille de sept enfants qui a grandi à Roubaix au milieu de parents restés dans la postérité. Le papa, Léon-Claude Duhamel, est connu pour avoir été l’inventeur du célèbre K-way. Mais, avec sa femme, il a aussi donné le goût des bonnes choses à ses enfants.

« Nos parents cuisinaient tous les deux. Mais comme on était sept enfants, il fallait toujours mettre la main à la pâte. On passait toujours de très bons moments à table. C’était un moment où on se retrouvait et où on avait tous le droit de parler en même temps ce qui n’était pas le cas partout à l’époque. C’était un vrai moment de partage. Et quand on a du plaisir à faire la cuisine, on continue », sourit la benjamine.

Un plaisir partagé par de nombreux lecteurs séduits par ce livre simple et sans chichis. Convoitées par plusieurs télés pour délivrer leurs recettes, les cinq sœurs profitent de leur soudaine notoriété. Mais ne comptez pas sur elles pour publier une suite. « Ce serait du réchauffé », conclut Annette Duhamel dans une dernière pirouette culinaire.