Home>Art>Lille: Pour le budget participatif, les Lillois ont le vert solidaire
Art Construction Culture Divertissement economie environnement Lille Musique Politique

Lille: Pour le budget participatif, les Lillois ont le vert solidaire

DEMOCRATIE Parmi les projets soumis au vote des habitants pour utiliser les fonds alloués au budget participatif, ceux arrivant en tête sont majoritairement orientés autour de l’environnement…

Phase trois terminée. Dimanche était le dernier jour pour voter afin de déterminer les 20 projets qui resteront dans la course pour être réalisés dans le cadre du budget participatif de la mairie de Lille. En analysant les résultats des votes électroniques, on s’aperçoit que les participants au scrutin ont largement plébiscité des projets en lien avec l’environnement et la solidarité.

Le montant du budget participatif débloqué par la municipalité s’élève à 1,5 million d’euros. Sur les 484 projets déposés pour utiliser ce budget, 323 correspondaient à l’appel à projets et 52 seront réalisés hors budget participatif. Après avoir fusionné les doublons, ce sont donc 185 projets qui ont été soumis au vote des Lillois entre le 15 et le 28 octobre.

Pour avoir une idée de la participation globale, physique et électronique, il faudra attendre quelques jours. Néanmoins on sait déjà que 6.670 personnes ont voté sur internet pour, en moyenne, 2,3 projets (limite fixée à 5 projets par votant). Selon la mairie, il faudra compiler les votes papier et électroniques pour obtenir la liste définitive des 20 projets retenus, même si cela « ne changera sans doute pas l’ordre des premiers ».

Le podium dans un mouchoir de poche

C’est le projet «Ecoquartier solidaire », porté par l’association La Chtite Maison Solidaire, qui arrive en tête avec 730 votes. Il s’agit de construire sur un terrain vague neuf petites maisons « qui permettront d’héberger des personnes en grande précarité » (Roms, réfugiés et SDF). Les bénéficiaires seront employés « par un acteur local » et devront s’acquitter d’un loyer pour financer « d’autres projets d’écovillages ».

«Des pistes cyclables sécurisées » est second sur le podium avec 715 votes. Le pitchest très court et assez vague. L’idée générale étant de demander à la municipalité de « créer un vrai réseau cyclable séparé de la route empruntée par les véhicules à moteur ». Pas sûr que le budget, même dans sa totalité, suffise. A suivre.

En troisième position, avec 702 votes, «Du vert en ville ». Il s’agit de la fusion de trois projets qui, globalement, militent pour une place plus importante de la végétation en ville. L’un imaginait notamment la végétalisation du pont SNCF de la rue de Flers.

A noter que parmi les vingt projets ayant attiré le plus de votes, une très grande majorité est teintée de vert. Pour autant, on trouve aussi des propositions pour installer davantage de toilettes publiques, construire des kiosques à musique ou créer des poubelles à compost. C’est à présent aux services de la ville d’examiner les 20 premiers projets afin de déterminer « les conditions de réalisation, de faisabilité, ainsi que le coût ». Mais c’est un jury citoyen qui aura quoiqu’il arrive, le dernier mot.