Home>Sport>Lille accueille les championnats du monde de vol en soufflerie
Sport Video

Lille accueille les championnats du monde de vol en soufflerie

SPORTS Les équipes d’une trentaine de nations vont s’affronter dans cinq disciplines spectaculaires

Ça vole très bas. A partir de mercredi, les troisièmes championnats du monde de vol en soufflerie vont se tenir au complexe Weembi, à Lesquin, près de Lille. Une compétition plutôt jeune, mais qui attire déjà des participants de plus de 30 pays.

L’équipe de France de la discipline a investi les lieux depuis le début du mois afin de se préparer à la compétition qui débute, mercredi. Plus de 300 participants sont inscrits pour participer à une ou plusieurs des cinq disciplines présentées. Ils viennent de 33 pays, dont la Chine, les Etats-Unis, la Malaisie, la Norvège, le Canada ou encore la Hongrie.

Vol à huit spectaculaire mais hors compétition

Parmi les épreuves, il en est une qui est sans doute la plus spectaculaire et, paradoxalement, elle ne compte pas (encore) pour les championnats du monde. Il s’agit du VR8 ou le Vol relatif par équipe de huit personnes. Dans le tunnel de la soufflerie, les athlètes enchaînent les figures de manière synchronisée. Le problème, c’est que la plupart des souffleries dans le monde ont des tunnels trop étroits pour pouvoir accueillir huit personnes à la fois. D’où l’impossibilité pour la Fédération aéronautique d’inscrire cette discipline dans la compétition officielle.

Dans le cadre du championnat, les plus grandes formations de vol en simultané seront composées de quatre personnes pour le VR4. Chaque équipe devra réaliser un maximum de fois une séquence de cinq ou six formations en position à plat. Cette discipline est directement adaptée de ce qui se réalise déjà en version chute libre.

Dans la même veine, il y aura des épreuves de VRV. C’est sensiblement la même chose que le VR4, sauf que les figures s’effectuent sur plan vertical et non à plat. Dans ce domaine, c’est la France qui détient le plus de médailles.

Du sportif et de l’artistique

Deux autres disciplines seront aussi présentées et compteront pour les championnats du monde. Le vol dynamique à deux ou à quatre. Il s’agit pour les compétiteurs de s’affronter lors de duels artistiques et de vitesse dans les trois dimensions. La dernière épreuve est celle du freestyle. Elle se pratique en individuel lors de manches avec des figures imposées et des figures libres. Chaque chorégraphie dure une minute, synchronisée sur de la musique.

Les épreuves débutent mercredi pour se terminer, samedi. Faute de place suffisante, il n’est pas possible pour le public d’assister à la compétition sur place. Il est en revanche possible de suivre les championnats du monde sur la page Facebook de l’événement.