Home>Medias>Les infos immanquables du jour: R. Kelly, «Gilets jaunes» et acte 9 et une prime pour les aide-soignants
Medias

Les infos immanquables du jour: R. Kelly, «Gilets jaunes» et acte 9 et une prime pour les aide-soignants

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce jeudi 10 janvier… 

Que vous soyez à Pruniers-en-Sologne ou à Autun, c’est l’heure des immanquables.

« Vous avez entendu les rumeurs. Maintenant, pour la première fois, écoutez les survivantes. » Diffusé début janvier, le documentaire Surviving R. Kelly est le premier événement télé de 2019, et a offert à la chaîne américaine Lifetime sa meilleure audience des deux dernières années. Pendant trois soirées et dix heures de programme, une cinquantaine de témoins, des femmes et des proches, accusent le rappeur R. Kelly d’avoir eu des rapports sexuels avec des mineures et de les avoir embrigadées dans une secte sexuelle. Plus que des révélations, il s’agit de rappels, de la bouche des premières concernées, puisque R. Kelly est au coeur d’un scandale sexuel depuis des années, des décennies. Un article à retrouver ici. 

L’article le plus partagé du jour : «Gilets jaunes»: A quoi faut-il s’attendre ce samedi pour l’acte 9 de la mobilisation?

On prend les mêmes et on recommence ? Quasiment deux mois après les premières manifestations, les différentes structures composant le mouvement des « gilets jaunes » appellent, à nouveau, à se mobiliser, en France, ce samedi pour ce qu’elles nomment « l’acte 9 » de leur combat. 20 Minutes revient en détail sur les différentes initiatives prévues à cette occasion… Plus d’infos là. 

L’article le plus à lire du jour : Agnès Buzyn annonce une prime pour les aides-soignants des Ehpad publics en 2019

Une prime pour les aides-soignants qui travaillent des maisons de retraite en 2019. Agnès Buzyn a annoncé cette mesure ce mercredi, assurant que cette décision avait été prise avant la crise des « gilets jaunes ».

La prime concernera les salariés des Ehpad (Etablissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes). « La pénibilité dans ce travail (…) doit être reconnue », a affirmé la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur BFMTV et RMC, estimant « qu’il y a vraiment une difficulté particulière » pour cette profession. La ministre n’a précisé ni le montant, ni le calendrier de cette mesure, expliquant qu’elle allait « y travailler avec les partenaires sociaux » et qu’elle aurait « des annonces à faire durant l’année ». Un article à retrouver ici.