Home>JUSTICE>L’enquête élargie à « des soupçons d’escroquerie aggravée » et « faux et usage du faux »
JUSTICE

L’enquête élargie à « des soupçons d’escroquerie aggravée » et « faux et usage du faux »

Les chefs d’accusation élargis…

L’information judiciaire concernant l’affaire Fillon, ouverte notamment pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquement aux obligations déclaratives, a été étendue à des suspicions d’« escroquerie aggravée », de « faux et usage de faux », selon une source judiciaire confirmant une information du Monde

Saisie de nouveaux documents

D’après l’article du Monde, l’enquête a été élargie suite à la saisie par les enquêteurs de nouveaux documents portant sur les heures travaillées de Penelope Fillon, lors d’uneperquisition à l’Assemblée nationale au mois de mars : « Les enquêteurs se demandent si ces [documents] ne constituent pas des faux, établis pour justifier a posteriori les salaires versés à l’épouse du député de Paris et conforter la réalité de son travail d’assistante parlementaire ».

De plus, Penelope Fillon est convoquée, en vue d’une possible mise en examen le 28 mars prochain par les juges d’instruction.