Home>Lille>Pourquoi l’effectif du LOSC n’est pas taillé pour le maintien
Lille Sport TELEVISION

Pourquoi l’effectif du LOSC n’est pas taillé pour le maintien

Encore battu samedi à Troyes (1-0), le club nordiste risque de devoir batailler jusqu’au bout pour sauver sa peau…

« On y va tout droit ». L’aveu ne vient pas d’un supporter, d’un dirigeant ou encore d’un journaliste. Non, celui qui parle en reconnaissant que la descente en Ligue 2 se rapproche n’est autre qu’Ibrahim Amadou, le capitaine du LOSC, interrogé après la nouvelle défaite du club nordiste samedi à Troyes (1-0) qui replonge dans la zone rouge (18e).

On ne reprochera pas sa franchise au joueur mais ce message montre bien que le pire, qui semblait inenvisageable il y a encore quelques mois, commence à être évoqué. Les semaines passent, les entraîneurs changent mais les résultats restent toujours aussi pourris pour Lille qui a déjà perdu douze de ses vingt-deux matchs cette saison en championnat. A se demander si ce très jeune effectif, recruté en grande partie cet été par Marcelo Bielsa, réussira à sauver sa peau.

Un groupe sans vrai leader

Renvoyé comme un malpropre cet été après dix ans au LOSC, Rio Mavuba n’a clairement pas été remplacé dans le vestiaire lillois. Même moins performant ces dernières saisons, le milieu faisait toujours le lien dans le groupe nordiste entre les vieux, les jeunes et servait de référent aux autres. Mais Mavuba est parti à Prague et son successeur se fait attendre.

Nommé capitaine par Bielsa plus pour son ancienneté que pour ses vraies capacités de leader, Amadou manque de charisme. Mike Maignan et Adama Soumaoro ont déjà plus des profils de meneur mais cela ne suffit pas face au clan des Sud-Américains très influent. Du coup, l’entente n’est pas au beau fixe et cela se ressent sur le terrain où personne n’a vraiment la légitimité pour remobiliser les troupes quand ça se passe mal.

Un effectif sans concurrence

Ulcéré après la défaite à Troyes, Christophe Galtier a promis du changement dans les prochaines semaines. « Il y en a certains qui vont regarder les prochains matches depuis les tribunes ou de chez eux. Viendront avec moi ceux qui ont une grande détermination », a déclaré le coach à l’issue de la rencontre. Seul problème : l’entraîneur lillois n’a pas vraiment l’embarras du choix pour user de la carotte et du bâton. Sur l’effectif pro de 25 joueurs, le technicien ne peut vraiment faire de modifications qu’à la marge.

Canal Football Club

@CanalFootClub

« Certains regarderont le match des tribunes… Et si ils ne veulent pas le regarder des tribunes, ils le regarderont de chez eux… » 😲

L’ENORME coup de gueule de Christophe Galtier (@losclive) dans #JourDeFoot après #ESTACLOSC 🔥

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Entre le peu ou le pas d’expérience de certains (Kouamé, Sadzoute, Vérité, Pollet, Faraj) sans compter les deux gardiens remplaçants (Koffi, Jakubech), Galtier peut vraiment compter sur dix-huit joueurs où personne ne sort vraiment du lot. Ajoutez à ça l’interdiction de recrutement prononcée par la DNCG qui empêche Lille de se renforcer cet hiver, ajoutez-y le départ probable d’un joueur important d’ici la fin du mercato pour faire rentre un peu d’argent frais, complétez le tout par des inévitables blessures ou suspension d’ici la fin de saison et vous vous rendez compte que le choix est très restreint pour Galtier s’il veut écarter certains éléments…

Un effectif sans attachement au club

Les moins pessimistes ou les plus cyniques vous diront qu’aujourd’hui l’amour du maillot ne veut plus dire grand chose. Ce qui est vrai mais dans un effectif composé en grande partie de joueurs étrangers qui n’ont que six mois de vécu au LOSC, la question de l’attachement se pose encore plus.

Parmi les «anciens» du club, c’est-à-dire ceux qui ont plus d’une saison entière sous le maillot lillois, on trouve Maignan, Soumaoro, Benzia, Amadou et Bissouma. Voilà pour l’expérience et le côté amour du maillot. C’est peut-être un détail mais c’est souvent à ça que se joue un maintien en Ligue 1. Si le club ne vous concerne pas plus que ça et que vous avez déjà prévu de rebondir ailleurs, la motivation ne sera pas forcément au maximum.