Home>Faits Divers>Ils foncent sur des policiers qui répliquent avec leur arme
Faits Divers Logement Medias MUNITIONS Police TRANSPORT

Ils foncent sur des policiers qui répliquent avec leur arme

Un jeune homme a été blessé par balles après une folle course-poursuite dans les rues de Wattrelos

Dimanche, quatre individus ont finalement été interpellés après une course-poursuite à Wattrelos, près de Roubaix, dans le Nord. Se sentant menacés, deux policiers ont fait usage de leurs armes de service, blessant le conducteur de la voiture en fuite.

Refus d’obtempérer

Vers 19h10, dans le secteur du Carihem, à Wattrelos, un véhicule Renault Clio noir avec quatre personnes à bord a refusé d’obtempérer aux injonctions d’un équipage de la Brigade anti criminalité (BAC). Les fonctionnaires ont aussitôt pris en chasse la voiture, qui n’était pas signalée volée. Les policiers ont perdu la trace de la Clio alors qu’elle prenait la direction de la Belgique.

Un peu plus tard, une patrouille de brigade spécialisée de terrain (BST) a repéré le véhicule des fuyards qui circulait boulevard Mendès-France, toujours à Wattrelos. A bord de leur voiture sérigraphiée, les policiers se sont portés à la hauteur de la Clio pour tenter de l’intercepter. L’un des quatre agents est alors sorti de sa voiture pour tenter de mettre en place un Diva (sorte de herse).

La Clio a subitement freiné et fait une marche arrière pour tenter de passer sur le trottoir. Ce faisant, la Renault s’est retrouvée perpendiculaire à la chaussée, face à la voiture de police qui s’était arrêtée juste devant. Le chauffard a alors percuté volontairement la voiture des fonctionnaires avant d’accélérer en direction des deux agents qui se trouvaient sur son chemin.

Cinq tirs sur la Clio

Se sentant menacés, les deux policiers ont alors fait usage de leurs armes de service en direction de la Clio. Ils ont tiré à cinq reprises, ce qui n’a pas empêché les fuyards de poursuivre leur route, suivis de près par une patrouille de la Bac.

Voir l'image sur Twitter

C’est finalement rue Jules-Guesde que l’histoire s’est terminée, lorsque la Clio a éclaté un pneu sur un trottoir. Les fonctionnaires de la Bac ont pu interpeller les trois passagers. Le chauffeur, touché à plusieurs reprises par les tirs, a été hospitalisé au CHRU de Lille. Les services de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ont ouvert une enquête comme c’est l’usage lorsqu’un policier fait usage de son arme. On en sait par ailleurs pas pourquoi les quatre individus ont tenté de se soustraire au contrôle de la Bac