Home>Insolite>Hauts-de-France: Ils ont trouvé les prénoms les plus originaux donnés dans la région en 2018
Insolite Lille Santé SÉCURITÉ Social SOCIÉTÉ

Hauts-de-France: Ils ont trouvé les prénoms les plus originaux donnés dans la région en 2018

INSOLITE Créée par plusieurs habitants du Pas-de-Calais, la « Ligue des officiers d’état civil » déniche les prénoms les plus insolites donnés aux nouveau-nés…

Un prénom, pour le meilleur et parfois pour le pire. Malgré un intitulé pompeux, la Ligue des officiers d’état civil n’a rien d’officiel. Fondée il y a sept ans par des amis duPas-de-Calais, elle a pour but de dénicher, dans les avis de naissances, les prénoms les plus insolites donnés aux bébés. Attention, ça peut piquer les yeux.

Tout est parti d’un jeu, en 2012. Antoine, le co-fondateur du site, avait l’habitude de se retrouver avec plusieurs amis une fois par semaine pour éplucher les carnets rosesdes hebdomadaires régionaux : « Celui qui trouvait le prénom le plus original gagnait un petit truc », se souvient Antoine. C’est quand il est tombé sur le prénom « Brandovan », mix improbable de Brandon et Donovan, qu’il a eu l’idée de partager ses trouvailles avec le plus grand nombre.

« Ce n’est plus original d’avoir un prénom original »

Depuis, il en a vu passer des noms de baptêmes originaux, a tel point que le trentenaire est devenu une sorte de spécialiste : « En fait, ce n’est plus original d’avoir un prénom original. Et, sauf dans certains cas, il s’agit essentiellement de déclinaisons ou de détournements de prénoms existants », assure-t-il. Par exemple Kaylya qui devient Kéliana ou Kélia. « A Arras, on a pu établir que sept prénoms sur dix n’ont été attribués qu’une seule fois », poursuit Antoine. Essentiellement pour une question d’orthographe : « On ajoute une lettre, des trémas », explique-t-il.

Il faut remonter à l’année 2013 pour retrouver le prénom qui a le plus marqué Antoine. « Il s’agissait d’un petit garçon qui venait de naître à Brest et que ses parents avaient baptisé Aboubacar-Jacky. Pour moi, c’est encore le prénom le plus original », se souvient le co-fondateur de la Ligue.

Comme du papier toilette, à une lettre près

Et pourtant, le cru régional de 2018 recèle quelques perles : Jayden, Shae-Lyna, Lily-Jay, Lou-Ange ou encore Alix-Mazarine. Dans certains cas, Antoine est parvenu à retrouver des références. « Il y a eu une petite Thalys, comme les trains. Une Adixia comme dans la téléréalité Les Marseillais. On a vu passer un Chumlee, référence à la téléréalité américaine Pawn Stars. Il y a aussi des prénoms à consonance religieuse, comme Ecclésiaste-Deslis ou Blessing-Emmanuel », énumère Antoine. Le pire étant peut-être Floralyss qui, à un « s » près, porterait le nom d’une marque de papier toilette.Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Antoine de la Loec@La_Ligue_OEC

Le Liam Neeson de Tourcoing nous a envoyé ses vœux http://loec.fr/?p=53697 414:05 – 7 janv. 2019Voir les autres Tweets de Antoine de la LoecInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Cette chasse à l’insolite ne plaît néanmoins pas à tout le monde. « Parfois, on a des raids de mamans en colère, même si l’on masque les noms de famille. En fin d’année, nous avons aussi reçu des menaces de mort d’un père de famille de Tourcoing », déplore Antoine qui préfère ne pas dévoiler le prénom de la discorde.