Home>Santé>Hauts-de-France : Alerte sur les piles « bouton » à l’approche des fêtes de Noël
Santé SÉCURITÉ Social SOCIÉTÉ

Hauts-de-France : Alerte sur les piles « bouton » à l’approche des fêtes de Noël

SANTE Le CHRU de Lille et l’Agence régionale de santé mettent en garde sur la dangerosité de ces piles en cas d’ingestion par les enfants

Concentré de dangerosité. Le centre hospitalier (CHRU) de Lille et l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France, ont lancé, vendredi, un appel à la prudence au sujet des piles « bouton ». Ces petites batteries sont en effet nécessaires au fonctionnement de nombreux jeux électroniques et peuvent s’avérer mortelles en cas d’ingestion.

En septembre 2018, un enfant de deux ans avait trouvé la mort après avoir avalé une pile de type « bouton » contenue dans un hand spinner. Pris en charge au CHRU de Lille quelques jours après l’ingestion de la pile, l’enfant avait finalement succombé aux dégâts causés dans son organisme par la batterie. Selon l’ARS, en 2019, plusieurs décès ont été constatés en France dans les mêmes circonstances. « On compte aussi 1.200 passages aux urgences en France pour ingestion ou suspicion d’ingestion », ajoute l’Agence régionale de santé.

Des lésions apparaissent dès les 15 premières minutes

Et comme la période de Noël est propice à offrir des cadeaux utilisant ce type de piles, les professionnels de santé du CHRU et de l’ARS « recommandent donc la plus grande vigilance ». Selon les deux organismes, « les piles bouton provoquent des lésions d’une extrême gravité », liées « au courant électrique au contact avec des tissus muqueux ». Les dégâts sont d’autant plus graves quand il s’agit de jeunes enfants.

En cas d’ingestion, il faut réagir très vite puisque des lésions peuvent apparaître dès les 15 premières minutes suivant l’ingestion. Il ne faut que « quelques heures » pour que l’aorte subisse une « atteinte nécrosante ». Certains symptômes peuvent apparaître avant la survenue de complications, comme un refus d’alimentation, des douleurs ou des vomissements. Si un enfant a avalé une pile « bouton », il faut contacter immédiatement le « 15 » ou se rendre aux urgences.