Home>Nationale>Girondins de Bordeaux: Le «très élégant» Jérémy Toulalan est bien parti «sans aucune indemnité»
Nationale Sport

Girondins de Bordeaux: Le «très élégant» Jérémy Toulalan est bien parti «sans aucune indemnité»

Après le limogeage de Jocelyn Gourvennec, le milieu de terrain avait décidé de faire ses valises…

Que devient Jérémy Toulalan depuis son départ des Girondins de Bordeaux, le 18 janvier dernier ? Eh bien, l’ancien milieu de terrain bordelais se ressource auprès de sa femme et de ses enfants selon l’Équipe. Le quotidien sportif revient, ce jeudi, sur son départ au pas de charge du club un mois après les faits.

Voir l'image sur Twitter

Ce jour-là, quelques heures après le limogeage de Jocelyn Gourvennec, les Girondins de Bordeaux acceptent le départ de leur capitaine. Une décision qui prend de court tout le monde à part peut-être Stéphane Martin : « Dès le mois de décembre, son conseiller m’a expliqué que son joueur ne se voyait pas rester au club si Jocelyn Gourvennec était démis de ses fonctions. » Le président bordelais n’est donc pas surpris quand Jérémy Toulalan demande à le rencontrer ce 18 janvier dans le vestiaire.

Ranieri « n’avait jamais vu un tel geste de sa carrière »

Mais, là où l’ancien international français (36 sélections) va vraiment surprendre tout le monde, c’est qu’il ne va rien réclamer aux Girondins de Bordeaux alors qu’il lui reste pourtant six mois de contrat. « Contrairement à d’autres qui ne m’auraient rien dit pour continuer à toucher leur salaire, il a préféré partir et l’a fait sans aucune indemnité. Il a été payé jusqu’au 18 janvier », assure Stéphane Martin. Un geste que l’expérimenté Claudio Ranieri, son ancien entraîneur, « n’avait jamais vu » tout au long de sa carrière.

Le jour où Jérémy Toulalan a quitté Bordeaux, après le limogeage de Jocelyn Gourvennec

Le 18 janvier, quelques heures après l’éviction de son entraîneur Jocelyn Gourvennec, le milieu de terrain résiliait son contrat avec Bordeaux.

lequipe.fr

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Si certains supporters ont vu de la « lâcheté » dans son départ précipités alors que le club était au plus mal, d’autres louent son « honnêteté et son élégance. » Jean-Michel Aulas, lui qui l’a bien connu à Lyon, parle « d’un geste qui lui ressemble. » Reste maintenant à savoir quel sera l’avenir de Jérémy Toulalan. Va-t-il rebondir dans un nouveau club pour une dernière aventure ? Ou annoncera-t-il bientôt sa retraite ? Seul, lui, le sait.