Home>Nationale>FC Nantes: Organigramme, entraîneur… Ce qu’il se cache derrière la probable vente du FCN
Nationale Sport

FC Nantes: Organigramme, entraîneur… Ce qu’il se cache derrière la probable vente du FCN

FOOTBALL Le FC Nantes discute avec un fonds d’investissement anglais depuis plusieurs mois

Le président Waldemar Kita devrait passer la main dans quelques semaines. Après 12 ans passés à la tête du FCN, l’homme d’affaires franco-polonais, qui ne cesse de démentir ces derniers jours, serait bien sur le point de vendre le club à un fonds d’investissement anglais. Une nouvelle ère s’ouvrirait au FC Nantes, même si Waldemar Kita et son fils Franck, actuel directeur général délégué, pourraient encore avoir des responsabilités au sein du club. Tour d’horizon de la situation.

Où en est le processus de vente ?

Les premiers contacts entre le fonds d’investissement anglais, représenté par Benjamin Leigh Hunt, et le FCN remontent au mois de février. L’avocat et ancien secrétaire d’Etat aux Sports (2014-2017), Thierry Braillard, a joué un rôle d’entremetteur dans le dossier, de même qu’Alain Yacine, banquier franco-libanais, déjà impliqué il y a plusieurs mois dans la vente des Girondins de Bordeaux à un fonds d’investissement américain. Contacté ce mercredi matin par 20 Minutes, Thierry Braillard n’a pas répondu.

A ce jour, le processus de vente du club est très bien engagé. A tel point que d’ici la reprise de l’effectif professionnel le 26 juin, la direction du FCN et le nouveau propriétaire devraient passer devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) de la Ligue professionnelle de football et un comité d’entreprise devrait se réunir au club nantais. Deux passages obligés dans un processus de vente. Au pire, le rachat pourrait être acté début septembre, au mieux, dans un mois.

Le président Kita a toujours fixé la barre à 100 millions d’euros. La vente pourrait se concrétiser entre 80 et 100 millions d’euros, comme le laissait penser samedi le journal L’Equipe.

Quel organigramme pour la suite ?

Alors qu’en coulisses, le rachat total du club prend de plus en plus forme, Franck Kita, fils du président et directeur général délégué du FCN, travaille d’arrache-pied sur le mercato. Une attitude qui laisse penser que ce dernier devrait être amené à avoir un poste à responsabilités au sein du club nantais. Le propriétaire anglais aimerait beaucoup s’appuyer sur l’expérience et la connaissance du contexte nantais de FK. Par ailleurs, le fait que Waldemar Kita ait été élu membre du conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) au sein du collège des clubs de Ligue 1 la semaine dernière laisse penser également qu’il sera toujours au club, mais dans des fonctions différentes.

Qui du staff technique ?

Sauf retournement de situation très improbable, Vahid Halilhodzic et son staff seront sur les terrains d’entraînement de la Jonelière pour la reprise du groupe professionnel le 26 juin. Ces dernières semaines, Thierry Braillard, qui a joué un rôle d’intermédiaire dans le dossier de rachat, a bien rencontré entre autres les techniciens Sabri Lamouchi et Bruno Génésio pour essayer de les placer… En vain. L’entraîneur bosnien sera bien là à la reprise. Ce dernier travaille en collaboration avec Franck Kita sur le mercato. Pas plus tard que le week-end dernier, coach Vahid a refusé un gardien de but étranger… Le FCN devrait d’ailleurs disposer sur le marché de moyens financiers similaires [que sous Kita] voire un peu plus élevés.

Qui est ce Benjamin Leigh Hunt ?

C’est Challenges qui a révélé ce mercredi matin le nom du représentant du fonds d’investissement anglais. Cet homme d’affaires britannique de 38 ans dirige l’entreprise LFE Football Group Limited, fondée en 2018 et spécialisée dans le rachat de clubs sportifs. Comme l’écrit le magazine économique, depuis 2016, Benjamin Leigh Hunt a créé pas moins de onze sociétés – dont neuf ont déjà été dissoutes – dans l’immobilier, le sport ou les services financiers.SPORT