Home>Art>FAITS DIVERS Incendie à Notre-Dame de Paris EN DIRECT: Emmanuel Macron présidera à 16h une réunion de «lancement de la reconstruction»…
Art Construction Culture Dossiers Nationale Politique SÉCURITÉ

FAITS DIVERS Incendie à Notre-Dame de Paris EN DIRECT: Emmanuel Macron présidera à 16h une réunion de «lancement de la reconstruction»…

LIVE Au surlendemain de l’incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’évènement domine encore l’actualité, suivez avec nous les événements en direct

L’ESSENTIEL

  • Lundi soir, la toiture et la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont été ravagés par un incendie. Une partie de la voûte a aussi été détruite. Mais la structure, bien sûr fragilisée, est toujours en place.
  • L’onde de choc à la suite de la catastrophe sur cette icône mondiale dépasse bien sur largement les frontières et est encore bien présente, après de deux jours après le drame. Les dons affluent du monde entier pour la reconstruction.
  • La reconstruction, justement, Emmanuel Macron en a parlé lors de son allocution télévisée, mardi soir. Il pense que la cathédrale peut-être reconstruite en cinq, ce dont la plupart des spécialistes, qui parlent d’au moins une ou deux décennies, doutent. Le conseil des ministres de ce mercredi matin doit être entièrement consacré à la reconstruction du monument.

A LIRE AUSSIHIGH-TECHUn modèle 3D scanné au laser pourrait aider à reconstruire la cathédrale Notre-DameSOCIÉTÉVos meilleures photos souvenirs de la cathédrale Notre-Dame de ParisSOCIÉTÉPourquoi les images de la cathédrale Notre-Dame en flammes ont-elles suscité autant d’émotion?

12h02 : Emmanuel Macron présidera à 16h une réunion de «lancement de la reconstruction»

Il sera aux côtés du Premier ministre Edouard Philippe et de personnalités, a annoncé l’Elysée. Seront présents les ministres Bruno Le Maire (Economie), Gérald Darmanin (Comptes publics) et Franck Riester (Culture), la maire de Paris Anne Hidalgo, la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay, l’archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit, ainsi que Stéphane Bern, chargé de mission patrimoine et le président du Centre des monuments nationaux Philippe Bélaval. 

11h54 : L’incendie de Notre-Dame pousse d’autres pays à s’interroger sur leurs édifices

C’est le cas de la Grande-Bretagne avec le Palais de Westminster, qui abrite le Parlement britannique et dont la partie la plus ancienne remonte au 11e siècle.

Alexander Seale@AlexSeale

La BBC parle de l’état du Parlement Britannique après l’incendie à #NotreDame.BBC Radio 5 Live@bbc5liveShould the Notre Dame fire mean we prioritise the renovation of Parliament – which experts say is needed?

The current £4bn bill has faced flak in the past.

Do you feel that money would be well-spent?

That’s what @claremcdonnell1 is asking today.
112:52 – 17 avr. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialitéVoir les autres Tweets de Alexander Seale

11h31 : Marielle de Sarnez (MoDem) souligne « le coût » de la défiscalisation des dons

Augmenter la défiscalisation des dons des mécènes comme l’idée a émergé après l’incendie de Notre-Dame ne serait « absolument pas raisonnable », juge Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem, soulignant son « coût » pour l’Etat. « La loi actuelle est parfaitement suffisante. Aller plus loin me semble absolument pas raisonnable », a dit la députée de Paris sur Public Sénat. « L’Etat doit prendre en charge cette rénovation » de Notre-Dame, a-t-elle aussi convenu, et « il participera, puisque quand vous faites des dons c’est défiscalisé pour une partie », a remarqué la vice-présidente du MoDem, allié de la majorité présidentielle.

11h25 : La RATP et la SNCF s’engagent aussi pour sauver la cathédrale

La SNCF va diffuser un message d’appel aux dons sur les écrans d’affichage de 300 gares dans toute la France. Idem dans les stations RATP. A la station de métro Concorde, il sera également possible de faire des micro-dons de 1 à 5 euros sur les écrans numériques installés sur les quais de la ligne 1 grâce au sans contact. 

11h20 : Le Pont-du-Gard reversera ses recettes pour la construction

La direction du Pont du Gard annonce sur son compte Twitter qu’elle participera à « l’effort collectif de reconstruction » de Notre-Dame de Paris sur le week-end des 27 et 28 avril.Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Site du PONT DU GARD@pontdugard

Pour participer à l’effort collectif de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de #Paris, le site du Pont-du-Gard reversera la recette de la billetterie du week-end des 27 et 28 avril 2019. #NotreDameDeParis #Solidarité #FluctuatNecMergitur4617:00 – 16 avr. 201918 personnes parlent à ce sujetInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

11h10 : Stéphane Bern s’emporte sur les polémiques concernant les dons

Sur le plateau de RMC ce mercredi, Stéphane Bern, s’est énervé : « Opposer les vieilles pierres aux hommes c’est ridicule dans la mesure où elles nourrissent les hommes. Cela donne de l’emploi ! Est-ce-que vous savez qu’il y a 500.000 emplois qui sont directement impactés par le patrimoine ? C’est des métiers, c’est des gens qui peuvent vivre grâce à ça et ce sont des métiers qui n’existent », s’est emporté l’animateur en charge du Loto du patrimoine. Plusieurs personnes se sont émues depuis lundi, des sommes données par certains pour sauver Notre-Dame, et qui peuvent parfois manquer à d’autres causes.

10h45 : La famille Pinault renonce à la réduction d’impôt sur son don

François-Henri Pinault a décidé de renoncer à la réduction fiscale de 60 % sur son don de 100 millions pour al reconstruction. Après l’annonce de son don, de nombreuses critiques ont souligné qu’avec la réduction fiscale, les donations seraient en partie financées par de l’argent public. « La donation pour Notre-Dame de Paris ne fera l’objet d’aucune déduction fiscale. La famille Pinault considère en effet qu’il n’est pas question d’en faire porter la charge aux contribuables français », indique dans un communiqué, François-Henri Pinault, président de la holding familiale et PDG du groupe de luxe Kering.

10h35 : Manon Aubry (LFI) dénonce « l’opération de communication » des grandes fortunes

Manon Aubry, tête de liste de la France Insoumise (LFI) aux élections européennes, a dénoncé ce mercredi « l’opération de communication » de grandes entreprises et grosses fortunes qui annoncent des dons très importants pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. « On ne peut pas faire de la préservation de notre patrimoine une grande opération de communication comme certains sont en train de faire », a-t-elle accusé sur LCI, dénonçant « une espèce de course à l’échalote de l’entreprise qui donnerait le plus tout en revendiquant l’exonération d’impôt ». « J’ai impression d’avoir le classement des entreprises présentes et des personnes présentes dans les paradis fiscaux », a-t-elle ironisé. « J’ai vraiment envie de leur dire : commencez par payer vos impôts, ça contribuera au budget de l’État et donc au budget de la culture », a-t-elle insisté

10h27 : Les éditeurs poche se mobilisent pour sauver Notre-Dame

D’après France Inter, les éditeurs de format poche ont décidé d’aider eux aussi à la reconstruction de la cathédrale. Gallimard va lancer un tirage spécial de Notre-Dame de Paris, de Victor Hugo dont les bénéfices seront intégralement reversés à la souscription lancée par Emmanuel Macron pour la reconstruction. Hachette reversera un euro par exemplaire vendu jusqu’à la fin de l’année, et la collection poche Pocket reversera l’intégralité de sa marge.Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

France Inter@franceinter

INFO FRANCE INTER – Les éditeurs de formats poche se mobilisent pour #NotreDamehttps://www.franceinter.fr/culture/les-editeurs-de-formats-poche-se-mobilisent-pour-notre-dame?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1555475232 … par @IlanaMoryoussef#NotreDamedeParis1011:21 – 17 avr. 2019Voir les autres Tweets de France InterInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

10 h 08 : Le Pape et l’Église catholique reconnaissants envers les pompiers

Le pape François a exprimé mercredi « la gratitude de toute l’Eglise » catholique envers les pompiers et tous ceux « qui se sont dépensés, au risque même de leur vie », pour sauver la cathédrale Notre-Dame de Paris des flammes. « Que la Vierge Marie les bénisse et soutienne le travail de reconstruction. Que cela puisse être une œuvre collective, à la louange et à la gloire de Dieu », a déclaré le pape lors de son audience hebdomadaire devant des milliers de fidèles sur la place Saint-Pierre de Rome.

10 h 04 : Prier ou juste être là pour Notre-Dame

Hier soir, vingt-quatre heures après l’incendie, encore des milliers de personnes étaient réunies non loin de la cathédrale. Place Saint-Michel, côté rive gauche, beaucoup ont notamment prié.

10 h 01 : Finalement, le « trésor national » n’est pas une si bonne idée, dit Aillagon

L’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon est revenu mercredi sur sa proposition de faire bénéficier les dons qui seront versés pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris, ravagée lundi soir par les flammes, d’une réduction d’impôt de 90 %, via le statut de « trésor national ».

Interrogé sur France Inter sur la nécessité de faire de Notre-Dame un trésor national, il a répondu « non, puisque la question des financements semble réglée ». « Dans l’émotion de l’incendie, je me suis dit qu’il fallait trouver une idée pour rapidement mobiliser des fonds, de façon à ce que le financement des opérations soit assuré dans les meilleurs délais », a expliqué Jean-Jacques Aillagon à la radio, mais « cette question est désormais dépassée ». L’ancien ministre de la Culture de Jacques Chirac est aujourd’hui directeur général de la collection Pinault… famille qui a promis 100 millions d’euros pour Notre-Dame.

9 h 47 : Bientôt le milliard ?

Un petit point sur les promesses de dons des grandes familles et grandes entreprises ? Hier soir, elles atteignaient déjà 800 millions d’euros, d’après l’AFP. La barre du milliard devrait être facilement franchie. Sans qu’on ait, à cette heure, la moindre évaluation du coût, sans doute considérable, de la reconstruction de Notre-Dame.

9 h 39 : Garou, Julie Zénati, Patrick Fiori et Hélène Ségara de retour pour Notre-Dame ?

Si nous ne jugerons bien sur pas de la pertinence de l’hommage, sachez qu’une pétition en ligne demande que la troupe de la comédie musicale Notre-Dame de Parisse reforme le temps d’un concert en faveur de la cathédrale dévastée par un incendie lundi soir. A l’heure ou nous écrivons ces lignes, le compteur approche les 68.000 signatures. Luc Plamondon, le producteur et parolier canadien à l’origine de la comédie musicale qui a connu un immense succès à la toute fin des années 1990, se dit « évidemment partant » auprès de 20 Minutes Suisse.

9 h 28 : Plus de 13 millions de téléspectateurs pour l’allocution présidentielle

L’intervention télévisée d’Emmanuel Macron, mardi soir, intégralement consacrée à l’incendie de Notre-Dame de Paris, a été regardée par au moins 13,48 millions de télespectateurs sur TF1, France 2 et M6… Sans compter donc celles et ceux qui étaient, par exemple, sur les chaînes d’infos.

9 h 21 : Le Parlement de Bretagne, à Rennes, a su renaître de ses cendres

Plusieurs monuments ont déjà connu des incendies comparables à celui de Notre-Dame de Paris. Même si chaque cas est particulier, et que la cathédrale de Paris a plus de 850 ans, ces exemples prouvent qu’un bâtiment très amoché peut renaître littéralement de ces cendres. C’est le cas du Parlement de Bretagne, incendié en 1994, le bureau de 20 Minutes à Rennes est retourné sur place.

9 h 12 : Estrosi veut que le gouvernement facilite les dons des collectivités locales

L’Etat, les entreprises, les particuliers… Et donc les collectivités pourraient participer au financement de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame ? Le maire LR de Nice, Christian Estrosi, demande sur CNEWS à ce que le gouvernement facilite ces dons-là. L’édile a expliqué que les collectivités n’ont « pas le droit de dépasser une augmentation de [leurs] dépenses de fonctionnement de 1,2 % par an ». Or « si le gouvernement prenait la décision de ne pas comptabiliser dans cette augmentation de 1,2 % ce que chaque collectivité (…) mettrait pour apporter une contribution à la reconstruction de Notre-Dame, ce serait un formidable encouragement pour les collectivités », a-t-il estimé.

9 h 03 : Poutou ironise sur les dons des grandes entreprises

Depuis hier l’ironie est en effet très présente au sujet de la course à l’échalote à laquelle se sont livrée les familles françaises les plus riches. Les dons des familles Pinault, Arnault, Bettencourt ou Bouygues représentent plusieurs centaines de millions d’euros. Sauf qu’ils seront en grande partie défiscalisés. 60 % du coût du don sera en fait à la charge de l’Etat, comme rentrée fiscales en moins. Au milieu de toutes celles et ceux qui réclament que ces « grandes familles » paient tout simplement leurs impôts à un juste niveau, l’ancien candidat à la présidentielle pour le NPA, Philippe Poutou. « S’ils ont trop d’argent, qu’ils le mettent à disposition de la collectivité, il y a bien des urgences sociales. Ou qu’ils se laissent réquisitionner », a-t-il dit sur Twitter.

Philippe Poutou@PhilippePoutou

Les grosses fortunes touchées par le « drame » de la cathédrale de Paris : Pinault donne 100 millions, Arnaud donne 200 millions ! S’ils ont trop d’argent, qu’ils le mettent à disposition de la collectivité, il y a bien des urgences sociales. Ou qu’ils se laissent réquisitionner.6 91613:15 – 16 avr. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité3 468 personnes parlent à ce sujet

Philippe Poutou@PhilippePoutou

Arnaud, Total, Pinault… c’est le concours des fraudeurs fiscaux, de ceux qui s’accaparent et se moquent de la collectivité. Qu’ils payent leurs impôts comme il faut car il y a des « monuments » sociaux comme les hôpitaux, maternités, gares, écoles qu’il faudrait restaurer vite.5 14119:37 – 16 avr. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité2 279 personnes parlent à ce sujet

8 h 55 : La crise sociale est toujours là, rappelle Levavasseur

Ingrid Levavasseur n’est pas contente et elle le fait savoir. L’éphémère tête d’une liste de « gilets jaunes » pour les européennes demande à « revenir à la réalité » après l’incendie de Notre-Dame. Elle évoque « une colère naissante qui monte sur les réseaux sociaux » à ce sujet, et dénonçant « l’inertie des grands groupes face à la misère sociale alors qu’ils prouvent leur capacité à mobiliser en une seule nuit « un pognon de dingue » pour Notre-Dame ». Elle aussi dit « compatir énormément à [la] douleur » provoquée par la catastrophe.

8 h 49 : Le bois fait son lobbying

Reconstruire en cinq ans, ça veut probablement dire se passer le bois pour la nouvelle charpente de Notre-Dame. Après la Première Guerre mondiale, la cathédrale de Reims avait été reconstruite grâce à une charpente en béton (ce qui avait quand même mis des décennies). Les professionnels français du bois s’organisent déjà pour qu’un choix « plus traditionnel » soit fait.

L’assureur Groupama, investisseur institutionnel et propriétaire terrien, a par exemple « offert » les 1.300 chênes centenaires nécessaires à une reconstruction à l’identique, prélevés dans ses forêts normandes. Le syndicat filière bois (SFB) qui regroupe les exploitants forestiers, a renchéri en s’engageant à réserver ses « plus beaux chênes » pour le chantier. « Nous ne savons encore si la reconstruction se fera à l’identique, mais bien évidemment les forêts françaises, publiques et privées, sont mobilisées » pour ce joyau de l’architecture médiévale, a résumé à l’AFP Michel Druilhe, président de l’interprofession France Bois Forêt.

8 h 36 : Cinq ans, c’est jouable pour Willmotte

Depuis l’intervention d’Emmanuel Macron, hier soir, qui a annoncé vouloir reconstruire la cathédrale en seulement cinq ans, de nombreuses voix se sont fait entendre pour expliquer que c’était un objectif, au minimum, ambitieux. De nombreux et nombreuses spécialistes ont parlé de dix, quinze voire vingt ans de travaux. Ce matin, sur France Inter, l’architecte Jean-Michel Willmotte est le premier à dire que le délai de cinq ans est « tout à fait tenable » et que ça n’est qu’une question de choix technologique.

Vidéo intégrée

France Inter@franceinter

Jean-Michel Willmotte, architecte : « Cinq ans, c’est tout à fait tenable, dans la mesure où l’on fait les bons choix technologiques » #le79inter #NotreDame6209:27 – 17 avr. 201989 personnes parlent à ce sujetInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

8 h 25 : Un site du gouvernement pour mieux organiser les dons

Le ministre de la Culture, Franck Riester, était dans Les Quatre Vérités ce matin sur France 2. Il a annoncé que le gouvernement avait lancé un site pour centraliser les dons des particuliers pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Ce site « labellise » en quelque sorte quatre organismes : la Fondation du patrimoine, le Centre des monuments nationaux, la Fondation Notre-Dame et la Fondation de France.

Vidéo intégrée

Franck Riester@franckriester

Afin de faciliter la levée de fonds pour rebâtir #NotreDamedeParis, le @gouvernementFR a lancé le portail : http://www.rebatirnotredame.gouv.fr .

Il fédère les quatre établissements et fondations d’utilité publique : @fond_patrimoine, @Fondationfrance, @leCMN, Fondation #NotreDame.25909:14 – 17 avr. 2019215 personnes parlent à ce sujetInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

8 h 17 : Presse catholique et presse communiste à l’unisson

Mardi matin, Libération et Le Figaro avaient mis la même photo en une. Ce moment fatidique où la flèche de Notre-Dame est tombée. Ce matin, ce sont deux autres titres assez opposés qui tombent presque d’accord : La Croix et L’Humanité.Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Angeline Montoya@angelinemontoya

#NotreDame met L’Humanité et La Croix d’accord.1408:02 – 17 avr. 2019Voir les autres Tweets de Angeline MontoyaInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

7 h 58 : La question du manque d’artisans

On sait encore bien peu de chose sur la reconstruction de Notre-Dame. Plusieurs options s’offriront aux autorités. Dans le cas d’une restauration plutôt « traditionnelle », le manque de main-d’œuvre qualifiée pourrait freiner le chantier. « Trouver suffisamment d’artisans capables de travailler la pierre, le bois, le plomb, le verre (…) est un défi pour le secteur dans toute l’Europe », déclare à l’AFP Francis Maude, directeur du cabinet d’architectes Donald Insall Associates, basé à Londres. « D’autres très grands projets sont confrontés aux mêmes difficultés, comme le Palais de Westminster, sur lequel nous travaillons ici à Londres », souligne-t-il.

7 h 53 : Le conseil des ministres sera consacré à la reconstruction

Comme d’habitude, le gouvernement se réunit à l’Elysée ce mercredi matin. On sait depuis hier que le conseil des ministres sera entièrement consacré à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame. Hier soir, lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé un objectif : la reconstruction d’ici cinq ans. En 2024 Paris doit en effet accueillit le monde entier lors des Jeux olympiques. Mais beaucoup de spécialistes trouvent cet objectif au minimum ambitieux.

7 h 42 : La 3D à l’aide de Notre-Dame ?

Tout le monde n’a déjà plus que ce mot à la bouche : reconstruction. Le président de la République, Emmanuel Macron, en a fait le cœur de son intervention hier soir, lors de son allocution télévisée. Notre-Dame sera peut-être le premier monument historique reconstruit grâce à la 3D. Cette icône mondiale a bien sûr été photographiée mais aussi modélisée sous soutes les coutures. Une ressource inestimable après la catastrophe de l’incendie. En 2011 et 2012, les scientifiques américains ont littéralement scanné Notre-Dame à l’aide de lasers. Un nuage d’un milliard de points qui pourrait être bien utile aux architectes.

7 h 30 : Notre-Dame est toujours là

Bonjour, au petit matin du 17 avril Notre-Dame de Paris est toujours là. Les craintes autour de l’état global de l’édifice moins de vingt-quatre heures après la fin de l’incendie existent bien mais les travaux de consolidation ont déjà commencé et doivent continuer aujourd’hui.