Home>Dossiers>Explosions au Sri Lanka EN DIRECT: Le pape se dit proche de «toutes les victimes d’une si cruelle violence»
Dossiers Monde Police SÉCURITÉ Social SOCIÉTÉ Terorisme Video

Explosions au Sri Lanka EN DIRECT: Le pape se dit proche de «toutes les victimes d’une si cruelle violence»

LIVE Au moins huit explosions, dont trois dans des églises, ont fait plus de 160 morts en ce dimanche de Pâques au Sri Lanka, suivez les évènements en direct

  • Au moins trois églises et quatre hôtels ont été touchés par une série d’explosions, dimanche, faisant au moins 161 morts, d’après un bilan loin d’être définitif.
  • Les trois églises touchées étaient en train de célébrer la messe de Pâques, la fête catholique la plus importante de l’année. 7 % de la population du pays est catholique.
  • Plusieurs dizaines d’étrangers ont aussi été victimes de ces attaques, notamment dans les hôtels de luxes touchés dans la capitale du pays, Colombo.

12h42 : Des réactions politiques françaises

Avant Emmanuel Macron, il y a quelques minutes, d’autres personnalités politiques françaises avaient déjà réagi aux meurtrières explosions de ce dimanche au Sri Lanka. Valérie Pécresse, Richard Ferrand ou encore Benoît Hamon ont dit leur tristesse : 20 Minutes en a fait une compilation.

12h35 : Le point sur cette série d’attaques en images

12h30 : Emmanuel Macron condamne un « acte odieux »

Le président de la République a tweeté au sujet des évènements qui se déroulent actuellement au Sri Lanka.

Emmanuel Macron@EmmanuelMacron

Profonde tristesse après les attaques terroristes contre des églises et des hôtels au Sri Lanka. Nous condamnons fermement ces actes odieux. Toute notre solidarité avec le peuple sri lankais et nos pensées pour tous les proches des victimes en ce jour de Pâques.1 80613:25 – 21 avr. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité690 personnes parlent à ce sujet

12h27 : Nouveau bilan à 161 morts

On en sait désormais plus sur la huitième explosion de cette journée sanglante au Sri Lanka : c’est un kamikaze qui a tué trois policiers dans la banlieue nord de Colombo. Le bilan s’élève donc désormais à 161 morts.

12h21 : La réaction du pape, à Rome

Le pape François est en train de faire sa traditionnelle bénédiction urbi et orbi (à la ville et au monde, en latin) pour ce dimanche de Pâques. Il vient de réagir à la série d’explosions au Sri Lanka. François se dit proche de « toutes les victimes d’une si cruelle violence ».

12h16 : Pas la première Pâques sanglante, ces dernières années

Les fêtes de Pâques sont les plus importantes du calendrier catholique. Frapper les fidèles de cette religion dans des pays où ils sont minoritaires (comme le Sri Lanka, 7 % de la population) n’est pas une première. L’AFP fait à ce sujet un bref rappel.

En 2017, 45 personnes sont mortes en Egypte lors du dimanche des Rameaux (celui qui précède le dimanche de Pâques). Deux églises coptes de Tanta et Alexandrie avaient été touchées par des kamikazes de Daesh.

En 2016, 75 personnes, dont de nombreux enfants, périssent et des centaines d’autres sont blessées par un attentat-suicide dans un parc très fréquenté de Lahore, grande ville de l’est du Pakistan, où des chrétiens célébraient les fêtes de Pâques. L’attentat est revendiqué par une faction du mouvement taliban pakistanais, le Jamaat-ul-Ahrar.

En, 2012, 41 personnes sont tuées dans un attentat à la voiture piégée le dimanche de Pâques près d’une église à Kaduna, dans le nord du Nigeria, région où sévit le groupe islamiste Boko Haram.

12h10 : Finalement, les autorités sri lankaises décident de décréter le couvre-feu immédiatement et pour une durée indéterminée

Dans un premier temps celui-ci était annoncé pour 18 heures locale (dans deux heures et demie) et pour douze heures.

12h01 : Le gouvernement décide de bloquer « temporairement » les réseaux sociaux

« Le gouvernement a décidé de bloquer toutes les plateformes de réseaux sociaux dans le but d’empêcher la propagation d’informations incorrectes et fausses. Ceci est seulement une mesure temporaire », a indiqué la présidence dans un communiqué.

11h56 : Un Portugais est décédé

D’après le dernier bilan, au moins 35 étrangers sont morts lors des différentes explosions. On n’en connaît pour l’instant qu’un seul, un Portugais, d’après l’agence de presse Lusa, de source diplomatique. Cet homme d’une trentaine d’années qui se trouvait avec son épouse a été tué lors de l’explosion dans un hôtel de Colombo. Les autres Portugais présents au Sri Lanka « vont tous bien », a ajouté le consulat local du pays.

11h51 : Premières réactions internationales

Cette Pâques sanglante au Sri Lanka commence à faire réagir certains leaders dans le reste du monde. L’une des premières semble avoir été Theresa May, la Première ministre du Royaume-Uni, l’ancienne puissance coloniale locale. Elle parle d’actes d’une « violence effroyable ».

Theresa May@theresa_may

The acts of violence against churches and hotels in Sri Lanka are truly appalling, and my deepest sympathies go out to all of those affected at this tragic time.

We must stand together to make sure that no one should ever have to practise their faith in fear.2 90111:32 – 21 avr. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité1 558 personnes parlent à ce sujet

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lui a emboîté le pas. Il parle de son « horreur » et de sa « tristesse ».

Jean-Claude Juncker@JunckerEU

It was with horror and sadness that I heard of the bombings in #SriLanka costing the lives of so many people. I offer my heartfelt condolences to the families of the victims who had gathered to worship peacefully or come to visit this beautiful country. We stand ready to support.77611:20 – 21 avr. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité353 personnes parlent à ce sujet

11h45 : Le point

A cette heure, on sait qu’au moins huit explosions ont touché ce dimanche le Sri Lanka.

A Colombo, la capitale, au moins 66 personnes ont péri, d’après l’AFP. Quatre hôtels haut de gamme et une église ont été frappés.

À Negombo, au nord de la capitale, 67 personnes ont trouvé la mort dans une église.

A Batticaloa, dans l’est de l’île, ce sont au moins 25 personnes qui sont mortes, là aussi dans une église.

La dernière attaque, dont ne sait pour l’instant que peu de chose, a eu lieu dans la banlieue nord de Colombo.

Au total, 158 personnes sont décédées d’après le dernier bilan communiqué.

11h38 : Le Premier ministre a pris la parole un peu plus tôt

Un peu plus tôt, alors que l’on ne faisait état que de six explosions à travers l’île, le Premier ministre du Sri Lanka, avait réagi. « Je condamne fortement les attaques lâches sur notre peuple aujourd’hui. J’appelle tous les Sri-Lankais à rester unis et fort en ces temps tragique », avait écrit Ranil Wickremesinghe sur son compte Twitter officiel, ajoutant que le gouvernement prenait des « mesures immédiates pour contenir la situation ».

Ranil Wickremesinghe@RW_UNP

I strongly condemn the cowardly attacks on our people today. I call upon all Sri Lankans during this tragic time to remain united and strong. Please avoid propagating unverified reports and speculation. The government is taking immediate steps to contain this situation.3 75109:46 – 21 avr. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité1 722 personnes parlent à ce sujet

11h29 : Le ministère de la Défense annonce un couvre-feu de douze heures

Confronté à une vague d’attaques meurtrière, le gouvernement sri lankais annonce un couvre-feu d’une demi-journée qui doit commence à 18 heures, heure locale, soit dans trois heures.

11h22 : Deux nouvelles explosions ont touché la capitale du Sri Lanka

Au total depuis ce dimanche matin ce sont huit bombes qui ont explosé à proximité d’hôtels de luxe mais aussi d’églises. La toute dernière explosion est survenue dans un lieu non-précisé d’Orugodawatta, une banlieue du nord de Colombo, ont indiqué les autorités. Le dernier bilan de 158 morts donné par les autorités semble très provisoire. Pour l’instant, il n’y a aucune indication sur l’origine de ces attaques.