Home>Drogue>Crise des opioïdes: Le prix d’un médicament anti-overdose en hausse de 600% aux Etats-Unis
Drogue Logement Monde SÉCURITÉ Social SOCIÉTÉ

Crise des opioïdes: Le prix d’un médicament anti-overdose en hausse de 600% aux Etats-Unis

DROGUES Le Sénat américain a conclu que le laboratoire Kaléo avait bien « exploité la crise des opioïdes »…

Le médicament EVZIO, un traitement contre les overdoses liées aux opioïdes, coûte sept fois plus cher qu’à sa commercialisation en 2014. Le traitement du laboratoire Kaléo, qui coûtait à l’origine 575 dollars (503 euros), est désormais vendu 4.100 dollars (3.587 euros), soit une hausse de 600 % en trois ans.

Un rapport du Sénat américain s’est penché sur cette hausse. Les conclusions sont claires : le laboratoire a « exploité la crise des opioïdes », qui sévit aux Etats-Unis depuis plusieurs années. En 2017, 49.000 personnes sont mortes d’une surdose d’antidouleurs aux Etats-Unis, rapporte Slate. Pour contrecarrer l’issue fatale de l’overdose, un remède appelé naxolone, que contient l’EVZIO, a été mis au point. Il a depuis sauvé des milliers de vies.

Capitaliser sur l’épidémie

La première hausse des prix est intervenue en 2016. La société pharmaceutique indiquait alors dans son business plan que « 2016 est un moment critique pour notre succès à long terme » et que l’augmentation du prix permettrait de « capitaliser sur l’opportunité » qu’était l’épidémie d’overdoses. Le laboratoire s’est ensuite arrangé pour faire passer la prescription de son médicament pour une nécessité médicale.

Ainsi, ce sont les services de sécurité sociale (Medicare, Medicaid) qui le remboursaient. Un coût considérable pour le contribuable et les caisses publiques, ce qui a motivé la curiosité du Sénat. Pourtant, d’autres médicaments bien moins coûteux existent, comme un spray nasal ainsi qu’une version générique.

Kaléo se défend en assurant que ses actions n’ont pas été guidées par les profits mais pour venir en aide aux patients. Le médicament a sauvé plus de 5.000 vies sans que le laboratoire ne fasse aucun profit a-t-il plaidé.