Home>Sport>Coupe de France: Eliminé par Monaco, le Losc n’a pas démérité
Sport

Coupe de France: Eliminé par Monaco, le Losc n’a pas démérité

Le club nordiste a été battu (2-1) sur le Rocher ce mardi en quart de finale de la coupe de France…

Pas d’exploit ni de demie. Battu mardi à Monaco (2-1) en quart de finale de la coupe de France, le Losc est éliminé de la compétition. Pour ceux qui y croyaient encore, le club nordiste a aussi laissé échapper sa dernière chance d’accrocher une qualification en coupe d’Europe l’an prochain.

Mais l’essentiel n’était pas là. Si Lille ne peut plus rêver, il lui reste sept matchs de Ligue 1 pour aller chercher définitivement son maintien et repartir sur un nouveau cycle.

Tactique et turnover

A croire que l’air de la Principauté a donné des envies de changement à Franck Passi. Trois jours après la victoire des Lillois en championnat à Bastia, l’entraîneur lillois a fait largement tourner son effectif. Avec huit changements dans le onze de départ, Passi a innové et a aussi tenté des choses tactiquement avec un 3-5-2 pas encore vu cette saison. Bon, vu le résultat, pas sûr qu’on revoit ce système.

View image on Twitter

Dix minutes en enfer

Jusqu’ici tout allait bien. Pendant les trente-cinq premières minutes du match, le Losc a bien maîtrisé le leader de Ligue 1 qui ne s’est jamais montré dangereux. Mais un exploit personnel de Valère Germain va faire exploser la foudre sur la tête des Lillois. Après le but du capitaine monégasque (35e), Lille va perdre Carlens Arcus, son jeune milieu de terrain, expulsé directement après une faute en position de dernier défenseur sur Jorge (40e).

A dix contre onze, le Losc encaisse vite un deuxième but de Germain juste avant la pause (45e). Et comme si la coupe n’était pas assez pleine, sur l’action du deuxième but, Soumaoro se blesse sérieusement et doit être évacué sur une civière. Bref, à la mi-temps, le match était plié.

De l’orgueil avant Nice

Malgré l’élimination, il y a quelques motifs d’espoir côté lillois. Alors qu’il aurait pu couler après la pause, Lille n’a pas lâché et s’est même créé de belles occasions comme cette frappe superbe sur la barre de Kishna (58e) avant de réduire l’écart en toute fin de match grâce à El-Ghazi (92e). Encourageant avant de recevoir Nice vendredi en Ligue 1 dans un match qui pourrait définitivement assurer le maintien aux Lillois.