Home>Sport>Avec 50 millions d’abonnés, Spotify croît plus vite qu’Apple Music
Sport

Avec 50 millions d’abonnés, Spotify croît plus vite qu’Apple Music

Apple Music, est loin derrière avec 20 millions d’utilisateurs payants…

La croissance ne ralentit pas. Le service de streaming musical Spotify a annoncé jeudi avoir franchi la barre des 50 millions d’abonnés, un total qui assoit encore un peu plus sa position de numéro un du secteur. Spotify a ainsi gagné 25% d’abonnés depuis mi-septembre, date de la dernière communication du groupe concernant son portefeuille de clients. L’an dernier, le site avait déjà dépassé le cap des 100 millions d’utilisateurs, gratuits et payants.

30 millions d’abonnés supplémentaires depuis le lancement d’Apple Music

En décembre, son principal concurrent, Apple Music, a annoncé avoir atteint le seuil des 20 millions d’abonnés. Mais longtemps considéré comme la principale menace pour Spotify, il n’est pas parvenu à croître plus rapidement, ces derniers mois, que son rival, qui a conservé sa part de marché dominante.

Au lancement d’Apple Music, en juin 2015, Spotify n’était en effet qu’à 20 millions d’abonnées. Il en a donc ajouté 30 millions depuis. L’analyste Rich Greenfield relève que Spotify a mis quatre ans pour atteindre 10 millions d’abonnés, puis seulement 13 mois pour ajouter les 10 millions suivants. Le rythme s’est depuis accéléré, avec une période raccourcie à neuf mois, puis six, et cinq mois.

Déficitaire en 2015

Selon le cabinet spécialisé MIDiA, le nombre d’abonnés à un service de musique en ligne illimité a dépassé 100 millions fin 2016. Il a évalué, à cette date, que le troisième acteur, le Français Deezer, arrivait très loin derrière Spotify et Apple Music, avec 6,9 millions d’abonnés. Tidal avait revendiqué un peu plus d’un million de clients l’an dernier mais avait été accusé de gonfler ses chiffres.

Avec cette croissance soutenue pour Spotify, tous les yeux seront désormais braqués sur ses résultats annuels 2016. En 2015, la société était dans le rouge, avec 200 millions de dollars de pertes pour un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars. Si elle ne parvient pas à gagner de l’argent en ayant presque doublé son nombre d’abonnés, on pourra se poser de vraies questions sur son business model.